11 astuces pour rester motivée dans un projet de micro-crèche

par | Jan 29, 2023 | Je monte ma micro-crèche | 0 commentaires

Ton projet de création de micro-crèche est long et quelque peu laborieux ? Tu trouves qu’il n’avance pas à la vitesse que tu aurais imaginé et de ce fait tu as du mal à rester motivée ? C’est normal. Rien n’est plus difficile que de rester dans un bon mood quand on a les idées noires. Le pire étant que lorsque le moral n’est pas là, tu vas plus facilement tout remettre en question jusqu’à même tes compétences et qualification pour mener ce projet à bout 😣. 

Être gestionnaire ou future gestionnaire, c’est loin d’être simple, tu auras souvent le moral qui fera les montagnes russes et c’est justement pour cela que je te propose aujourd’hui de lire cet article plein de goods vibes qui va te donner des astuces, 11 pour être précise, pour t’aider à rester motivée sur le long terme et te donner le sourire ainsi que la confiance qu’il te manque lors des jours difficiles. 


On se retrousse les manches, on a du boulot ! 💪

1. Créer des routines et s’y tenir pour rester motivée

Parfois, quand on n’arrive plus à rien, le fait d’instaurer des routines dans sa vie peut être hyper bénéfique. Tu fais les choses de manière automatique, sans réfléchir, tu n’as pas le temps de douter ni même d’hésiter, tu fonces sans te poser de questions. 

Tu peux, par exemple, te fixer comme objectif de prendre un moment pour toi, même court, tous les matins pour te reconnecter à toi, tes besoins, tes envies et commencer ta journée en douceur. Méditation, 15 minutes de sport, un café bien chaud, une douche et des soins corporels, un petit peu de lecture, à vrai dire peu importe, l’essentiel étant de le faire sans y réfléchir et de commencer par quelque chose qui te fera du bien avant d’ouvrir ta boîte mail. 

Au plus tu feras cette routine, au plus elle deviendra automatique pour toi et tu ne seras pas frustrée de te mettre au boulot car tu auras déjà eu un petit temps pour toi, rien que pour toi. 

Enfin, je t’invite également à te créer une routine pour te mettre au bureau, par exemple te faire un café juste avant de t’installer devant ton ordinateur. En créant un automatisme pour venir te mettre jusqu’à ton bureau cela sera plus facile pour toi de t’y mettre après quelques jours de mise en action, tu verras au fil du temps ton cerveau n’y pensera même plus, tu le feras et puis c’est tout. Puis, c’est toujours plus cool de s’installer au bureau avec une boisson chaude donc tu es gagnante sur tout le processus 😛 

2. Fixe-toi des objectifs qui sont réalisables

Je sais très bien ce que tu vas me dire : « Sophie, mon objectif, c’est d’ouvrir ma micro-crèche ! »

Jusque-là, ça coule de source, il n’empêche que pour parvenir à cet objectif il va falloir que tu mènes plusieurs actions, certaines plus fastidieuses que d’autres et si tes objectifs ne sont pas réalisables, tu vas te perdre en chemin et peut-être te démotiver, et arrête-moi si je me trompe mais ce n’est pas ton goal ultime n’est-ce pas ? 🤔 

C’est bien pour cela que je te demande, que dis-je, je t’en conjure : fixe-toi des objectifs ré-a-li-sa-bles ! 

Découpe ton objectif en principal en sous-objectifs et ces sous-objectifs en micro-objectifs. Ainsi il sera plus facile pour toi d’envisager la réalisation d’un petit objectif atteignable rapidement que d’envisager un gros objectif qui s’étale sur de longs mois de travail. C’est tout bête mais c’est en trouvant de la satisfaction et de la motivation dans tes tâches quotidiennes que parvenir au bout de ton projet te semblera plus accessible 🙂. 

3. Bosse quotidiennement sur ta micro-crèche

Je sais que bien souvent, lorsqu’on a pour projet de se lancer dans la création et l’ouverture d’une micro-crèche, on fait en parallèle d’un boulot que l’on a à côté : alimentaire ou pas d’ailleurs. Il est donc délicat de trouver du temps pour avancer sur son projet et pourtant c’est en y mettant une petite impulsion et pensée chaque jour que tu parviendras plus facilement à ton objectif. 

Si ce projet est ta motivation première, il est important que tu lui accordes le temps et l’énergie nécessaire pour y semer de belles ondes. Je ne te demande pas ici d’y passer des heures chaque jour, même 15 minutes chaque jour fera l’affaire. Tu peux te dire à l’instant T qu’il n’y a aucun intérêt à s’investir QUE 15 minutes sur ce projet et qu’il vaut mieux attendre le week-end pour s’y mettre plusieurs heures d’affilée et pourtant non, ce sera contre productif pour diverses raisons. Certaines tâches te demanderont des retours d’autres organismes et que tu n’auras pas directement et qui vont te faire piétiner le jour où tu voudras réellement avancer. D’autres tâches demandent tellement d’énergie qu’en étant le nez dedans sur de trop grosses périodes tu peux facilement t’écoeurer ou avoir envie d’abandonner. La création d’une entreprise finalement c’est un peu comme la reprise du sport, mieux vaut reprendre 15 minutes tous les jours qu’une seule fois par semaine à raison de deux heures d’un coup 😉

Si je suis l’idée de mon point précédent sur les objectifs atteignables, je t’invite à découper tes micro-objectifs en tâches. Par exemple, pour soumettre un dossier de demande de prêt d’honneur. Tu peux découper cette action en plusieurs petites tâches que tu pourras facilement faire en 15 minutes chaque jour :

  • contacter le service de prêt d’honneur,
  • récupérer le dossier,
  • recenser les pièces à retourner,
  • remplir la partie administrative,
  • remplir la partie financière,
  • joindre les pièces (tu peux parfaitement remplir et joindre les pièces sur plusieurs jours),
  • poster le dossier.

Psychologiquement tu seras fière de faire quelque chose pour ton projet tous les jours, ça te mettra du baume au cœur, surtout si ton boulot actuel n’est vraiment plus une source de plaisir. 

Enfin, si tu n’as aucune petite tâche à faire (oui, ça arrive, tu n’auras pas non plus tous les jours des choses à faire 😛), je t’invite à te former et t’instruire. Tu peux t’accorder 15 minutes pour lire un article sur le secteur de la petite enfance, lire un livre de développement personnel pour devenir une bonne entrepreneure. Bref, prends ce temps pour toi et ton projet de micro-crèche tous les jours parce que de toute manière il ne sera pas perdu et te sera toujours, TOUJOURS, TOU-JOURS bénéfique 🙏. 

4. Entoure-toi de proches motivés et motivants

Dans une grosse période de remise en question professionnelle il est super important de s’entourer de proches motivants, inspirants et bienveillants. Tu vas en avoir besoin. Ainsi, je te recommande de désigner une voire deux personnes de ton entourage proche (famille ou amis) et d’aller les voir pour parler quand tu auras un coup de mou et avoir besoin d’un bon coup de peps pour te motiver 🙂. 

Tu devras tenir ces personnes au courant de l’avancée de ton projet, des obstacles que tu rencontres, des petites victoires que tu auras eues (mêmes les plus petites) et de parler de toutes ces fois où tu auras envie d’abandonner 😣. 

Tu sais, un projet de micro-crèche, c’est souvent un an de travail (minimum) avec des phases de travail lourdes, d’autres plus légères et d’autres de longues attentes et de stress. Être soutenue par les bonnes personnes ça change absolument tout 👍 ! 

5. Fixe-toi des horaires de travail

L’un des grands avantages de l’entrepreneuriat et de la vie d’entrepreneure c’est que tu peux choisir tes horaires de travail. Malheureusement comme bien souvent cet avantage est un inconvénient pour certaines personnalités qui ont du mal à faire un mix entre vie privée et vie professionnelle. 


L’une de ces deux vies peut prendre trop d’espace sur l’autre et bousiller l’autre sans forcément que tu ne t’en aperçoives. Je t’invite donc à t’imposer des plages de travail où  durant ces moments-là tu ne fais que travailler (aucune tâche ménagère !) et à t’arrêter une fois l’heure de fin arrivée pour t’accorder le temps nécessaire pour toi et tes proches. C’est hyperimportant pour trouver un juste équilibre et, s’il te plaît, durant les moments offs, déconnecte vraiment ! Ne consulte pas tes mails quand tu es en train de passer un temps de qualité avec tes proches. Ils sont ta bouée de sauvetage en cas de naufrage, préserve-les pour te préserver en cas de besoin 😉

C’est en te donnant un cadre de travail fixe que tu seras de toute manière la plus efficace. Fixe-toi des objectifs atteignables à boucler avant une heure précise et tu verras que tu mettras tout en œuvre pour y parvenir.  C’est grâce à cette astuce que tu seras motivée longtemps et que tu éviteras le burn-out que beaucoup d’entrepreneurs, moi la première, font durant leurs premières années d’activité.

6. Planifie ton projet sur ton agenda

Eh oui, si tu veux être sûre et certaine d’avancer ton projet, malgré la fatigue, après le travail bloque toi du temps pour bosser sur ce dernier dans ton agenda. S’il est écrit tu le feras ! C’est ce que je te disais un peu plus haut, même 15 minutes tous les jours du lundi au vendredi, c’est du temps d’investi pour aller plus loin et faire de ce projet rêvé un projet concret. L’idéal serait que tu arrives à te caler une heure par jour, le soir par exemple après avoir passé le tunnel du soir avec les enfants (bain, devoirs, repas, coucher), entre 20h et 21h par exemple, même si cette heure te semble être peu, dis-toi qu’à la fin de la semaine, avant d’attaquer le week-end tu auras passé 5h sur ton projet, tu vas donc avancer plus vite et sans te mettre de pression. L’ouverture de ta micro-crèche ne tient qu’à toi, alors planifie ce temps 🎉. 

7. Mets à profit les moments de creux pour te former

Tu le sais sans doute mieux que quiconque puisque tu souhaites te lancer dans cette création de micro-crèche mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal. La formation est une part très importante de la démarche de création de micro-crèche. Que ce soit pour des compétences en gestion, en management ou bien encore en petite enfance, je t’invite à occuper chaque temps planifié dans ton agenda non occupé par ton projet par de la lecture et/ou de l’autoformation. Tu en ressortiras plus épanouis car tu auras appris des choses et possiblement le fait d’apprendre va te donner envie de rester motivée dans ton projet.

Alors, si durant quelques jours, tu n’as pas de tâches de planifiées, forme-toi. N’en profite pas pour faire autre chose comme les tâches ménagères qui traînent et s’accumulent. Autorise-toi ce temps pour te former, travaille chaque jour pour ton projet et pour toi 🙂

8. Reste en forme

S’il y a bien une phrase que j’ai entendue à mainte et mainte reprise c’est celle-ci :  “Une entrepreneure fatiguée est une entrepreneure inefficace.”

Alors dors, dors, dors et dors. Prends soin de ton sommeil c’est capital. Des études montrent qu’il faut un minimum de 8 heures de sommeil par nuit pour retrouver toutes ses capacités mentales et avoir une bonne récupération du corps.

Donc pour rester motivée, efficace, concentrée et positive, prends soin de ton sommeil. 

Au même titre que pour rester en forme il faut pratiquer une activité physique régulière. Détrompe-toi, je ne te demande pas de devenir la nouvelle Schwarzenegger mais plutôt d’allier utile et agréable par exemple si tu le peux tu peux travailler debout dès que possible, marcher quand tu réfléchis à un projet, faire des étirements durant quelques minutes pour évacuer les tensions dans ta nuque et tes épaules après toute une journée à bosser derrière un écran. Des petites astuces qui permettent de diminuer l’anxiété en plus de rester en forme ! 👌

9. Fais des projections !

L’une des meilleures techniques pour rester motivée sur le long terme c’est de visualiser l’avancement de ton projet et son futur idyllique. 

Dessine-toi un rétro-planning, même s’il n’est pas définitif. Personne ne peut prévoir l’avenir donc c’est très probable qu’il évolue au fil du temps mais c’est NORMAL, ne culpabilise pas de ne pas t’y tenir à la lettre. Organise la création de ton dossier, document par document, étape par étape. Donne-toi des échéances réalistes pour chacune de ces étapes et de temps en temps, prends du recul et observe tout le chemin parcouru pour parvenir jusqu’à ton objectif. C’est important et ça te permettra d’être fière de toi et puis si tu ne l’es pas  que moi je le suis, tu fais du mieux que tu peux et tu te donnes à fond, c’est bien ça le plus important. Tôt ou tard tu réussiras à prendre le recul qu’il te faut et tu te diras que : “je l’ai fait !” 👏

10. Rejoins un réseau professionnel

Être entouré par les siens, c’est essentiel, mais être soutenue par d’autres entrepreneurs qui croient en ton projet, qui traversent des challenges similaires (ou pas !) et qui connaissent la solitude de la vie d’entrepreneure ça n’a pas de prix. Tu te sentiras en phase et comprise ! Je te recommande donc de participer à des afterworks locaux, à des réunions ou à des formations à la Chambre de Commerce et d’Industrie de votre région, cela te permettra de rencontrer d’autres professionnelles de ta région et de pouvoir t’aider à relativiser voire même à te remotiver si tu es dans une période creuse ! 🙂

11. N’y pense plus !

Dans cet article, un peu plus haut, je te disais qu’un projet de création de micro-crèche pouvait mettre une année pour se faire, pour ma part j’ai mis de nombreuses années. Je n’avais pas envie de me presser ni même d’aller trop vite. Ce qui m’a vraiment aidé, c’est de prendre des moments de relâchement total où je ne pensais plus du tout à ce projet. De véritables vacances où je laissais mon cerveau en break : pas de formation, pas de mail, pas de dossiers à récupérer, remplir, envoyer… 

Le simple de faire une pause m’a permis d’éclaircir certains points qui pouvaient me bloquer dans l’avancée de mon projet. Les pauses sont toujours bénéfiques, alors si tu sens que ça fait trop en ce moment et que la motivation se fait vraiment la malle, écoute-moi et fais une pause. Elle est nécessaire et méritée parce que spoiler alert : ouvrir une micro-crèche ce n’est pas du tout de tout repos 😉


Voilà, je viens de te délivrer mes 11 astuces pour rester motivée dans ce projet (fou et beau à la fois) de créer une micro-crèche. J’espère qu’elles pourront faire écho en toi et t’aider à traverser ces périodes difficiles. Est-ce que tu utilises d’autres techniques pour rester motivée toi ? Si oui, n’hésite pas à me les noter en commentaire 👇

Cet article pourrait te plaire :   Le projet d’établissement en micro-crèche

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *