Quand tu abordes la question des tarifs en micro-crèche pour l’accueil d’un tout-petit, voici le genre de réponse que tu vas peut-être obtenir :

« Quoi ?? 1500 € pour un accueil 5 jours par semaine ?

Mais c’est le tarif mensuel ou annuel ?

Mais c’est trop cher !!! »

Et oui, l’annonce du tarif à 1500 €/mois,

Ça peut faire bondir plus d’une famille …

Et même toi.

(et encore, ce montant est loin d’être dans une fourchette haute …)

Tu te demandes certainement comment faire pour justifier le tarif en micro-crèche aux familles.

Je vais t’expliquer ici le système de tarification de ta micro-crèche.

Du côté des familles, comment se passe la tarification ?

Déjà, tu dois comprendre dans les moindre détails comment se passe les tarifs de l’accueil d’un enfant en micro-crèche.

Il existe 2 modes de tarifications possibles : la Prestation de Service Unique (PSU) ou le Complément Mode de Garde (CMG).

La Prestation de Service Unique

Il s’agit de la PSU. Elle est généralement mise en place dans les crèches classiques et plus rarement dans les micro-crèches privées.

Le but de la PSU est d’offrir une tarification horaire qui s’adapte exactement aux besoins des familles.

Si tu décides d’opter pour la PSU, un tarif horaire te sera imposé. La tarification aux familles sera modulée en fonction de ses ressources.

Tu peux retrouver les détails sur ce document.

La famille va payer uniquement le montant mensuel auquel sera soustrait l’aide PSU.

Ta crèche recevra donc le montant payé par la famille, puis le montant payé par la CAF.

L’inconvénient majeur à passer par la PSU est la lenteur de paiement de la CAF, qui risque de te mettre en difficulté financière.

Le Complément Mode de Garde

Je vais pouvoir te parler du CMG plus facilement car c’est le mode de tarification qui est généralement utilisé auprès des micros-crèches privées.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Passer ton CAP accompagnant éducatif petite enfance pour être gestionnaire

Le Complément Mode de Garde fait partie de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE). Il s’agit d’une aide financière accordée par la CAF pour les familles au même titre que la prime à la naissance ou à l’adoption, l’allocation de base ou encore le congé parental (maintenant appelé la prestation partagée d’éducation de l’enfant ou le complément de libre choix d’activité).

Lors de la prise d’information des familles, je te conseille de les orienter vers le site de la CAF qui explique assez bien les choses.

ATTENTION :

les montants sont différents si l’enfant est accueilli par une assistante maternelle ou en micro-crèche (logique).

Sois donc vigilante à ce sujet lorsque tu navigues sur le site de la CAF.

Voici donc les 3 tranches en fonction des plafonds de revenus pour l’année 2021/2022 :

prise en charge caf dans une micro-crèche

En fonction des revenus N-2 de la famille, elle va être située dans une des 3 tranches proposées. Et en fonction de la tranche de revenus, un montant d’aide mensuel leur sera attribué.

montants pris en charge par la caf dans une micro-crèche

Pour les jeunes enfants qui entrent en crèche à 1 an, avec une famille ayant des revenus dans la moyenne, l’aide de la CAF sera de 741,94 €, jusqu’à l’entrée en maternelle de l’enfant.

Pour le moment, la CAF rembourse le montant pris en charge directement auprès de la famille (le parent allocataire).

Il est donc demandé à la famille de payer la totalité de la facture.

conditions d'attributions de la caf pour le CMG dans une micro-crèche

Si la famille remplis les conditions d’attribution pour prétendre au CMG, elle doit fournir auprès de la CAF un document de demande.

Attention : si tu connais la CAF, tu n’es pas sans savoir que les délais de traitement sont relativement longs … Il peut y avoir 2 mois entre l’envoi du document et le traitement de celui-ci. Pense donc à en informer la famille.

Et du côté du gestionnaire, ça se passe comment ?

Pour que la famille puisse bénéficier du CMG, ton tarif horaire ne doit pas dépasser les 10 €.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Passer son Cap en candidat libre

Une fois que la famille a réglé sa facture, il faut que tu envoies auprès de la CAF un fichier mensuelle qui va prouver que l’enfant a réalisé plus de 16h d’accueil dans le mois (ce qui représente grosso modo 1/2 journée par semaine). Tout cela va se passer sur une page intranet reliée directement auprès de la CAF

Ce fichier sera sous forme de tableau et devra notifier :

  • le nom, prénom et date de naissance de l’enfant
  • les coordonnées de l’allocataire ainsi que son numéro d’allocataire
  • le nombre d’heures et le montant mensuel de la facture
  • le nom de la crèche ainsi que le mois d’attestation

Avant cela et au moment de l’inscription de l’enfant, assure-toi que la famille signe un mandat CAF. Ce document va t’autoriser à déclarer le CMG de la famille.

Une fois envoyée à la CAF, il faudra compter quelques jours (mais cela dépend des départements et des périodes de l’année) pour que la famille reçoit l’argent sur son compte.

Donc généralement et à l’inverse de la PSU, tu envoies une facture avec le montant total à la CAF. Le parent paie cette facture en totalité et se fait ensuite rembourser par la CAF.

Pour résumer si tu choisis le CMG :

  1. Pendant l’inscription de l’enfant, fais compléter à la famille le Cerfa et le mandat CAF
  2. Facture la totalité à la famille
  3. Envoie le fichier à la CAF qui récapitule le mois d’accueil (tarif, heures …)
  4. La famille ses fait rembourser le CMG sur son compte.

Tu l’as donc bien compris, tu ne dois absolument pas passer à côté de ce remboursement afin d’expliquer ton tarif auprès des familles.

Enfin, pour justifier ce montant, à toi de mettre également en avant les valeurs de ta micro-crèche, ainsi que le ratio professionnels/enfants.

Mets en confiance les parents, c’est la clé du succès !

expliquer les tarifs en micro-crèche

Si cet article t’as intéressé ou si tu as une question, viens m’en parler dans les commentaires 🤗