Le seul moyen d’augmenter considérablement ton chiffre d’affaires en micro-crèche

par | Mai 17, 2020 | Je réfléchie à ma micro-crèche | 16 commentaires

Tu me l’as demandé sur Facebook, tu l’as eu ce fameux article 🥳

Je vais tenter de t’expliquer tout ce qu’il faut savoir sur la location de berceaux aux entreprises.  

Car une fois ta crèche remplit, tu n’as pas 1000 manières d’augmenter ton CA (chiffre d’affaires) de manière énorme, tu n’en as qu’une (et si jamais tu en as une en tête, partages là dans les commentaires).

Mais tout d’abord, la location de berceaux, kesako ?

Je vais te l’expliquer au travers d’une histoire, comme tout le monde les aime :

Imagine, tu es gérant d’une PME dans le textile, tu as 4 salariés, dont 1 femme en congé maternité. Elle accouche dans quelques mois et elle réfléchit à sa reprise. 

Elle ne trouve pas de places en crèche municipale avant septembre et n’est pas trop favorable à laisser son bébé à une assistante maternelle.

La salariée en parle à son gérant, en lui expliquant qu’elle est très ennuyée pour reprendre son travail comme il se doit.

En se renseignant, son gérant découvre le monde fabuleux de la location de berceaux aux entreprises … et là, il est enfin soulagé ! sa salariée préférée va pouvoir revenir travailler rapidement 🌟

En gros, l’employeur va pouvoir réserver une ou plusieurs places en crèches ou en l’occurence en micro-crèche pour ses salariés, moyennant contrat entre la société et la micro-crèche. 

D’un autre côté, le salarié va également signer un contrat entre lui et la micro-crèche, avec en général un tarif préférentiel.

Quels sont les avantages pour la société ?

Il y en a plusieurs qui sont loin d’être négligeables. 

Commençons avec le côté humain. Argument de recrutement, outil de fidélisation, vecteur d’engagement et de motivation … les avantages sont nombreux :

  • Des employés heureux … et investis
  • Moins de turn-over, plus de fidélisation des jeunes parents salariés : une solution de garde répondant aux attentes de vos employés
  • Des retours rapides et sereins après un congé maternité : une bonne solution de garde vous garantit des retours de congés à la date prévue
  • Motivation et tranquillité d’esprit : des salariés sereins, sûrs d’avoir une solution, c’est une meilleure productivité et une entreprise en bonne santé
  • Recrutement plus facile : véritable argument lors du recrutement, une bonne politique salariale se doit d’intégrer des solutions à destination des jeunes et futurs parents
  • Baisse de l’absentéisme et des retards
  • Diminution des coûts d’intérim ou de remplacement
  • Image d’entreprise socialement responsable

Et du côté fiscal, le crédit d’impôt prévoit :

  • La restitution sous forme d’un crédit d’impôt de 50 % de la cotisation brute
  • L’imputation des charges dans le compte d’exploitation, soit une déduction de 33,3 % 
Cet article pourrait te plaire :   Quelques conseils pour bien présenter ton projet 

(art. 98 de la loi de finance 2004)

Soit une défiscalisation de 83,3 % des dépenses engagées par l’entreprise.

Il reste donc 16,67 % à la charge de l’entreprise ou du CE.

De plus, les micro-crèches ne sont pas assujetties à la TVA, l’entreprise réservataire n’a donc pas de TVA à avancer sur la place réservée.

Concrètement, avec des chiffres, ça donne quoi ?

Je vais te faire une simulation pour que tu puisses te rendre compte de l’avantage fiscal pour l’entreprise.

Partons sur un tarif de 10.000 € la location d’un berceau 5 jours /semaine.

Bien évidemment, ce montant va différer en fonction des villes.

Location berceau :      10 000 €

Crédit d’impôt -50 % =  5 000 €

Impôt société -33,33 % = 3 333 €

Donc 10 000 – 5 000 – 3 333 = 1 666 €/ an, soit moins de 140 €/mois !

C’est tellement avantageux !

Et du côté des familles, ça donne quoi ?

Là encore, je pense que tu as déjà une idée des avantages de la famille. Au cas où, voici une liste :

  • Apporter une solution efficace aux difficultés de mode de garde
  • La garantie d’une qualité d’accueil avec des professionnels de la petite enfance
  • Un salarié/parent serein grâce à des horaires d’ouverture souples
  • Un mode de garde proche du lieu de travail
  • Un lieu aménagé, neuf et contrôlé pour l’épanouissement et le développement de l’enfant en toute sécurité
  • Faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie privée
  • Un tarif préférentiel si votre entreprise réserve une place
  • Aide de la CAF versée directement à la famille

Et financièrement, ça reste aussi plus avantageux pour les familles, plutôt que de passer en direct avec la micro-crèche.

Généralement, une remise est appliquée aux familles, qui touchent, comme une famille classique, l’aide Complément Mode de Garde de la CAF.

Et pour moi, gestionnaire de micro-crèche ?

Je vais t’expliquer ça en quelques calculs et tu vas te rendre compte de l’avantage énorme.

Tout d’abord, partons du principe que tu factures 10 000 €/an l’entreprise.

Pour la famille, sur un 5 jours, tu as un tarif de 1500 €/mois. 

Avec la location du berceau, le tarif mensuel est passé à 1300 €/mois.

facture entreprise : 10 000 €

facture famille : 1300 x 12 = 15 600 €

Soit 25 600 € de CA avec un berceau réservé, contre 18 000 € si la famille réserve en direct.

Sur la même place, tu as gagné 7 600 €/an.

Dans le cas où tu arrives à vendre plusieurs berceaux, ton ÇA annuel peut considérablement augmenter.

Cet article pourrait te plaire :   Comment améliorer la qualité des services ?

Ok, tu m’as convaincu, comment je commence ?

2 manières de commencer la location de berceaux aux entreprises :

  • Tu délégues à un prestataire. Bien sûr, le tarif que l’on va te proposer sera un peu plus bas. D’un autre côté, tu n’auras rien à faire, mises à part une facture à ton prestataire.

Les prestataires peut être les grosses sociétés de crèche, ou des sociétés spécialisées dans la location de places de crèche aux entreprises.

  • Tu le fais toi même. Regardes autour de ta crèche les sociétés, demandes où travailles les familles que tu accueilles, prends ton téléphone ou déplaces toi et prospectes. Cela demande du temps mais tu auras l’avantage de ne pas passer par un intermédiaire, et donc de proposer ton tarif.

Je pense que tu as compris, tout le monde est gagnant dans l’histoire : la famille, l’entreprise et toi bien sûr !

Alors, je te conseille de te pencher vivement sur la question. Si tu es d’accord avec moi ou si tu as des remarques, commente cet article et je te répondrais !

16 Commentaires

  1. Sandrine

    Bonjour, merci encore une fois c’est simple, précis, plus qu’intéressant…… ça fait réfléchir autrement!
    Je vais faire construire et dès que ça commence je vais me plonger dans cette mine d’or qu’est votre blog. Il est « rafraîchissant » et quand je le lis j’ai l’impression que c’est abordable, faisable…en se posant les bonnes questions! C’est vrai vous pourriez me dire qu’il me faudrait plus LES BONNES RÉPONSES!!!
    Merci encore et à bientôt.
    Sandrine

    Réponse
    • Sabrina

      Bonjour
      Pour les parents, ils ne vont plus dépendre de la cmg ? Comment fixer un nouveau tarif ?
      Merci

      Réponse
      • Sophie

        Hello ! Oui, ils dépendent toujours du CMG.
        Ils ont juste un tarif moins cher

        Réponse
  2. Lily

    Merci Sophie !!!
    J’avais entendu parler des locations de berceaux sans en connaitre le concept. Grace à toi c’est chose faite et bien détaillé comme d’hab’ !!!

    Par contre tu m’apprends que les micro crèches ne sont pas soumises à TVA ! Que cela signifie-t’il stp ?
    Pas de TVA DEDUCTIBLE : Pour les achats de matériel, fournitures ? Pour le règlement de prestataires (repas, le délégué à la recherche de berceaux) ?
    Pas de TVA COLLECTEE également ?

    Merci !!

    Réponse
  3. Robert

    Super article comme toujours, bien détaillé et accessible à tous !
    Serait-il possible d’avoir un article sur les risques encourus pénalement par le gestionnaire ? Ce n’est pas un thème très rigolo mais il vaut mieux avoir tous les éléments pour pouvoir se lancer…
    Merci d’avance Sophie !

    Réponse
  4. Laëtitia

    Bonjour Sophie,
    Y-a-t-il des conditions pour mettre en place ce dispositif dans sa micro-crèche ? Ancienneté par exemple ? Ou bien est-ce que toutes les micro-crèches peuvent réserver des berceaux, même dès l’ouverture ? Merci beaucoup.

    Réponse
    • Sophie

      Salut Laetitia,

      Aucune condition, certaines micro-crèches n’accueillent que des berceaux d’entreprise !

      Réponse
  5. julie

    bonjour
    tout d’abord merci à vous pour ce site très enrichissant!
    j’ai une petite question sur ce sujet de berceaux..
    Une micro crèche, ne pouvant pas dépasser les 10€/h.
    est ce que l’abonnement de l’entreprise, est prise en compte dans ce calcul ou pas?
    estimons que nous facturons (sur un contrat annuel) 6€ de l’heure à l’entreprise, est ce que la partie de la famille peut dépasser les 4€?
    vos calculs me laissent penser que oui, mais peut on trouver un texte sur ce sujet?
    merci

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Julie.
      Le tarif entreprise n’est pas compté dans les 10€.
      C’est uniquement le tarif que va payer la famille qui est pris en charge dans le calcul du CMG.

      Réponse
  6. BARBIER

    Bonjour Sophie,
    J’espère que tu vas bien. J’ai quelques petites questions à te poser !
    – Comment fixer le tarif appliqué à l’entreprise ?
    – Comment fixer le tarif appliqué aux parents ?
    – Penses-tu qu’une clinique pour être bénéficiaire de berceaux d’entreprise ?
    – Est-ce que je peux trouver un modèle de convention à mettre en place ?

    Merci par avance pour tes réponses !

    Réponse
    • Sophie

      Hello !
      Ça risque d’être long de répondre à toutes ces questions par commentaire.
      Si tu veux, on peut en discuter avec plaisir en accompagnement 😊
      Tiens-moi au courant

      Réponse
  7. Rodolphe

    Ton article est top merci, je suis en train de faire le business plan en faisant différentes simulations entre le modèle directe famille et entreprise, avec une variation sur le nombre d’heures par enfant.
    Je n’arrive pas par contre à faire la liste des dépenses (salaire, loyer, consommables, assurance, comptable, etc.) pour avoir le ratio CA vs coût

    Réponse
  8. Rodolphe

    Votre article est top merci, je suis en train de faire le business plan en faisant différentes simulations entre le modèle directe famille et entreprise, avec une variation sur le nombre d’heures par enfant.
    Je n’arrive pas par contre à faire la liste des dépenses (salaire, loyer, consommables, assurance, comptable, etc.) pour avoir le ratio CA vs coût.

    je vous remercie

    Réponse
  9. Maeva

    Bonjour
    Concernant la location berceau, si on décroche un contrat avec une entreprise mais que l’enfant présumé n est pas encore dans notre micro crèche doit on quand même le comptabiliser dans l effectif et comment calculer le montant du contrat dans le prévisionnel ne connaissant pas la fréquence de la présence de l’enfant dans ma micro crèche ?
    Merci par avance
    Cdlt

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Maéva,

      si l’enfant n’est pas encore dans la crèche, tu peux utiliser cette place pour un autre enfant en attendant que l’autre arrive.
      S’il n’est pas encore dans la crèche, il n’est donc pas à compter dans l’effectif, il le sera à partir du moment où il fréquentera la crèche.

      Réponse
  10. VA

    Combien gagne a peut près un dirigeant de micro crèche ?

    Je compte aller voir un comptable car je suis un peu perdu avec les chiffres

    Je n’arrive pas a avoir un modèle concret de business plan

    Merci de vos retours

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *