Les bases pour créer ta micro-crèche en 8 jours :

Jour 6 : N’attends pas pour trouver ton futur local !

Ça y est, tu as bouclé ton étude de marché, ton budget et ton projet d’établissement.

Maintenant tu te lances dans la recherche d’un local pour micro-crèche : pour beaucoup d’entre nous, c’est une des étapes les plus compliquées du projet !

 

 

Caractéristiques du local pour micro-crèche

 

Une micro-crèche doit satisfaire à un certain nombre d’exigences réglementaires quant au local, mais bien moins contraignantes que pour tout autre type de structure petite enfance.

Une micro-crèche peut être implantée de multiples manières :

      • en maison,
      • en appartement,
      • en construction modulaire,
      • dans un local “classique” de type commerce,
      • dans une école,
      • etc.

Les possibilités sont vraiment nombreuses, aussi il est intéressant de rechercher toutes les opportunités qu’offre ta commune d’implantation.

Ce qui va être demandé pour ton local par ton centre des impôts, c’est un bail commercial.

En effet, une micro-crèche est assimilée à une activité commerciale, donc le local doit être “commercial”. 

Si le local que tu as trouvé est, pour le moment, un lieu d’habitation, il sera nécessaire de faire un changement de destination en “Commerce” auprès du service Urbanisme de ta commune.

NB: attention au coût des formalités à prévoir.

Pour une maison, un plain-pied est recommandé (cf le SDIS rattaché à ta commune ainsi que le médecin de PMI).

Je te déconseille vivement d’installer ta micro-crèche dans un appartement au-delà d’un 1er étage : difficultés d’accès en cas de panne de l’ascenseur, en cas d’évacuation incendie, etc.

En parlant d’ascenseur, il faut penser qu’une grosse poussette doit pouvoir entrer à l’intérieur pour le confort des familles. 

Il est évident que si le local pour micro-crèche peut disposer un coin jardin d’environ 30 m2 cela ajouterait beaucoup à la qualité de ta crèche. Et puis, cela est obligatoire dans certains départements.

Pense bien, s’il s’agit d’une location, à discuter de toutes ces dispositions et de travaux éventuels avec ton futur propriétaire et à obtenir si nécessaire les autorisations de la co-propriété pour l’implantation d’un commerce.

 

 

Organisation du local

 

La superficie du local pour micro-crèche doit être telle que 1 enfant accueilli = 10m². 

Soit pour une capacité d’accueil de 10 enfants, un minimum de 100m² est indispensable.

La salle de vie doit être la plus grande possible bien entendu.

 

La crèche doit disposer d’au moins deux dortoirs, de 10m² minimum chacune, une salle de change, et d’un coin “cuisine” à prévoir selon ton projet : 

      • les repas seront-ils préparés dans la crèche (plan de travail, point cuisson, stockage, nettoyage indispensables) ?
      • un traiteur ou les parents les apporteront-ils (activités de réchauffage et nettoyage) ?
      • n’oublie pas le coin biberonnerie.

Une entrée équipée d’un vestiaire est à prévoir, mais elle peut être intégrée à la buanderie qui sera agencée en fonction.

Un lieu de stockage ainsi que le bureau de la référente technique ne doivent pas être oubliés.

 

 

Qui peut t’aider ?

 

Tout d’abord, rapproche-toi du responsable Petite Enfance de ta commune pour lui présenter ton projet. 

Attention à ton approche, car la mairie devra donner un avis positif pour l’implantation de la micro-crèche sur la commune pour le dossier de demande de d’autorisation d’ouverture.

Peut-être que ton interlocuteur aura des pistes pour un local appartenant à la commune (ancienne école, etc.) ou des contacts à vous fournir. Mais honnêtement, c’est assez rare.

La seconde possibilité est de s’adresser aux agences immobilières. Ta demande de local étant très précise, ils pourront te tenir au courant si un tel local ou une possibilité se présente à eux.

Enfin, pense également aux sites de locations immobilières entre particuliers, qui souvent peuvent te proposer des solutions.

 

 

Mon conseil

 

La recherche d’un local pour micro-crèche est souvent complexe, et prend du temps.

Ne t’y prends pas à la dernière minute. Une fois trouvé, de nombreuses validations (Conseil général et SDIS en particulier) et formalités peuvent s’ensuivre.

Surtout, ne te décourage pas et n’hésite pas à parler de ton projet autour de vous.

Ainsi tu favoriseras les idées, les contacts voire des opportunités !

Cela peut arriver qu’un local t’es passé sous le nez et je comprends ta déception … je suis passée par là moi aussi.

Mais ne baisse pas les bras, poursuis tes recherches et tu verras que tu arriveras à trouver le local de tes rêves !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'un coup de pouce pour démarrer ton projet ?

 

 Reçois gratuitement un mail par jour pendant 8 jours avec plein d'astuces pour partir sur de bonnes bases, et démarrer ton projet sereinement.

A tout de suite dans ta boîte mail 😁