Les obligations d’une gestionnaire (en 3 parties)

par | Déc 11, 2022 | Je prends soin de ma micro-crèche | 0 commentaires

En tant que gestionnaire de micro-crèche, tu as des devoirs et obligations vis-à-vis de ton entreprise, de tes employés et des familles qui te font confiance. Il est donc important que tu saches en amont dans quoi tu t’embarques et ça tombe bien puisque dans cet article je vais te parler plus en détail de toutes ces obligations. 😉😌 

 

Les obligations vis-à-vis de la société 

Ce sont les moins drôles à réaliser et pourtant elles sont capitales puisqu’elles vont te permettre d’être en règle 🙂. 

 

  • Immatriculer l’entreprise. En France, toutes les entreprises doivent être immatriculées dans un registre spécial et adapté. Ce registre dépend de l’activité de ton entreprise.
  • La comptabilité. La comptabilité n’est pas une option. Elle doit être faite régulièrement et bien tenue. Libre à toi après de faire le choix de la faire toi-même ou de déléguer cette tâche à un comptable. C’est grâce à une comptabilité en bonne et due forme que tu auras la possibilité de voir si ta micro-crèche est une activité rentable qui te fait devenir bénéficiaire à la fin de l’année 😏. 
  • La conservation des documents. Là aussi il y a énormément de règles à respecter et mieux vaut être rigoureux et consciencieux afin de ne pas s’y perdre. Tous les documents n’ont pas la même durée de conservation, à titre d’exemple une facture doit se conserver 10 ans, les bulletins de paie et contrat de travail eux doivent se conserver 5 ans, les documents bancaires 5 ans aussi et les documents relatifs à l’imposition 6 ans. De quoi parfaitement se rendre dingue et avoir une salle d’exposition dédiée à cette paperasse 📝 . 
  • Les impôts. Qui dit entreprise dit impôts d’entreprises. C’est obligatoire, ça va de paire. Tu vas devoir payer un impôt sur ta société. Il faut donc une fois de plus avoir une comptabilité bien tenue pour ne pas payer n’importe quoi à l’État 🇫🇷 . 

Les obligations vis-à-vis des salariés 

En tant que cheffe d’entreprise de ta micro-crèche, tu as aussi des obligations et des comptes à rendre à ton personnel. C’est parfaitement normal mais une petite piqûre de rappel n’a jamais fait de mal ☺️🤓. 

 

  • Déclarer les employés. Par le biais d’un contrat de travail signé par les deux parties. Toi gestionnaire et ton employé. Il faudra ensuite que tu déclares ton employé à l’URSSAF auprès du service de DPAE (Déclaration préalable à l’embauche). 
  • Rémunérer les employés. Un salaire fixe, dont tu auras convenu avec ton employé au moment de la signature du contrat et que ce dernier recevra chaque mois à la même période 💵 . 
  • Former les employés. La loi impose une obligation de formation à l’employeur, de ce fait, en tant que gestionnaire tu devras participer aux actions de financement de formation de tes employés. 
  • Proposer un environnement sécurisant. En effet tu dois veiller à ce que tes employés puissent travailler dans des conditions d’hygiène et de sécurité optimales et si ce n’est pas le cas prendre les mesures nécessaires pour que ça le devienne. 
  • Offrir l’accès à la médecine du travail. Lors de chaque nouvelle embauche, tu devras demander à ton nouvel employé de se rendre à une visite médicale 👩🏻‍⚕️.
  • Être égalitaire. Cela signifie que tu ne dois jamais discriminer une personne selon son sexe, sa religion, son âge, son orientation sexuelle et ses opinions politiques 🌈 . 
  • Contracter une assurance accident à l’attention de ses employés. C’est grâce à ce contrat que tes employés pourront bénéficier d’indemnités en cas d’accident du travail.

Les obligations vis-à-vis des familles

Les plus importantes puisque finalement c’est grâce aux familles et à la confiance qu’elles ont en toi et ta structure que cette dernière peut être autre chose qu’un rêve. 

 

  • La tenue d’un contrat d’accueil. Une nécessité absolue, c’est le document référent pour tes familles et il doit être donné dès l’inscription au sein de la micro-crèche voire même en amont lors des visites pour qu’elles puissent s’y référer en rentrant chez elle et prendre une décision en conscience quant au système de garde. 
  • Les transmissions. Ce petit temps d’échange que tu réalises le matin et le soir avec les familles pour qu’elles soient rassurées et qu’elles puissent comprendre ce que leurs enfants font quand ils ne sont pas dans les parages.  
  • Les responsabilités. Elles sont nombreuses. La première étant que tu es responsable de l’enfant durant tout son temps de garde. Par ailleurs tu as aussi une responsabilité de sécurité, la micro-crèche doit être hygiénique et sécurisante pour les enfants. Une responsabilité sur les changes, les repas et le sommeil des enfants. Une responsabilité sur l’adaptation des enfants dans leur environnement. Une responsabilité médicale vis-à-vis des enfants, il ne faut pas laisser passer quelque chose qui pourrait détériorer leur santé. Et j’en passe ! Tu dois donc prendre ton rôle très au sérieux pour le bien-être, l’harmonie et l’équilibre de toute la structure. 

 

J’espère sincèrement que cet article a pu te permettre de mieux comprendre ce que c’est que d’être gestionnaire de micro-crèche. Il y a beaucoup de choses à gérer et à bien gérer pour ne pas faire d’erreurs qui pourraient ruiner tout ton travail 😩🤯😵‍💫. 

 

Les exemples cités dans cet article sont loin d’être exhaustifs donc si de ton côté tu as envie, si tu ressens le besoin de rajouter des points en commentaire ne te gêne pas. Cela permettra de rendre l’article plus collaboratif et de le rendre complet de tous les partages et expérimentations 🤜🏻🤛🏻. Si par ailleurs tu as des questions sur le rôle d’une gestionnaire et ce que cela engendre au quotidien je t’invite à me poser ta question également en commentaire, j’y répondrais dès que possible. 👇🏻🥰

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *