Les transmissions sont le moment crucial où parents et professionnelles de l’équipe sont en binôme. En effet quand je parle de transmissions, je veux te parler de ces précieuses minutes d’échange du matin quand on dépose bébé à la micro-crèche et du soir quand on vient récupérer son enfant après une longue journée de boulot 😉. 

Ce temps permet aussi bien au parent qu’à l’équipe de mieux comprendre les besoins de l’enfant en cette journée / soirée. Il est donc important d’orienter au mieux ces temps de bavardage entre adultes afin d’obtenir des précisions sur les p’tits bouts👌. 

Les transmissions du début de journée

Les transmissions qui s’effectuent en début de journée sont réalisées par les parents ou le responsable légal qui dépose l’enfant au sein de la micro-crèche. Elles sont précieuses pour la professionnelle et l’ensemble de l’équipe puisqu’elles vont permettre de savoir comment s’est passée la soirée de la veille, la nuit et même les quelques jours précédents si bébé ne va pas tous les jours à la crèche ou qu’un week-end vient de passer. 

Le but de ce temps d’échange va être de donner un petit topo sur ces moments où l’enfant n’était pas auprès de l’équipe. Ce n’est pas de la curiosité mal placée, au contraire c’est plutôt pour bien cerner l’enfant dans son ensemble et mieux comprendre les comportements et besoins qu’il aura au cours de la journée 🥰. 

Par exemple : 

  • Si bébé a été fatigué ou bien qu’il a passé une mauvaise nuit, mieux vaut le faire savoir à la professionnelle, cela pourrait expliquer un enfant un peu ronchon ou très facilement épuisé au cours de la journée. 
  • Si bébé vient de développer une nouvelle compétence dans sa motricité (comme s’asseoir tout seul) ou dans sa motricité fine (comme attraper des objets), il est important de le spécifier aussi, afin que l’équipe puisse stimuler et éveiller bébé tout au long de la journée sur cette nouvelle aptitude. 
  • Si bébé vient d’intégrer un nouvel aliment ou si vous soupçonnez une allergie à un aliment, afin que les repas puissent être plus ou moins diversifiés.
  • S’il y a eu un peu de fièvre dans la nuit et que vous avez donné un esoliprane (ou tout autre médicament) d’ailleurs, de sorte que la professionnelle et l’ensemble de l’équipe puissent savoir à quand remonte la dernière prise et, avec l’accord des parents, en administrer de nouveau.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Nouveau décret petite enfance - Passage à 12 dans les micro-crèches

Bref tout un tas d’éléments qui peuvent paraître anodins mais qui peuvent changer une journée de garde toute entière pour l’équipe 😉.


Les transmissions du soir

Il s’agit cette fois-ci de celles données par la professionnelle. Elles se construisent dans le même esprit que celles du matin mais à l’inverse puisque cette fois-ci bébé n’était pas avec ses parents mais bel et bien avec toute l’équipe

Pour ces transmissions, il n’y a pas de trame précise à suivre. Selon moi, mieux vaut s’adapter à l’enfant et surtout aux attentes des familles.

Avec l’expérience je me suis rendue compte qu’en apprenant à connaître les parents on se rend rapidement compte qu’ils ont tous des attentes différentes. Mieux vaut donc prendre le temps de faire du cas par cas 😉. 

Par exemple, généralement pour les parents qui viennent récupérer un bébé, les attentes concernent le sommeil, le nombre de biberons bus, et la “normalité” des selles… Pour les plus grands, les parents connaissent bien leurs enfants et ils préfèrent s’attarder sur d’autres points comme les progrès réalisés, les activités réalisées, se concentrer sur une petite anecdote attendrissante ou amusante. Quelque chose de plus immersif finalement pour presque rattraper les moments d’absences 🥰. 

Bien entendu certains parents de plus grands voudront aussi savoir si le sommeil et le repas se sont bien passés et certains parents de plus petits voudront savoir si bébé a eu une avancée en motricité et c’est bien normal. Je pense qu’en faisant ces temps de transmission en étant professionnelle il faut se mettre dans les baskets d’un parent qui laisse son enfant des heures et des heures à quelqu’un et lui offrir des éléments qui vont rassurer et faire sourire. Finalement comme bien souvent, fais-le au feeling. Si tu sais qu’une famille est plus stressée qu’une autre mieux vaut peut-être prendre un peu plus de temps d’échange pour la rassurer et vice versa. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les guides et documents utiles en micro-crèche

J’espère que cet article t’aura permis de mieux comprendre l’importance des temps de transmissions en micro-crèche. Après tout le savoir c’est le pouvoir ! 🥰. 

Si tu as des questions ou des retours d’expérience à me transmettre, n’hésite pas à me laisser un commentaire ci-dessous 👇