Tu as enfin trouvé le local de tes rêves ! Quelle bonne nouvelle. Il ne manque désormais plus qu’à le faire valider par la PMI, la Protection Maternelle et Infantile. Et oui, ce n’est pas parce qu’un local te plaît et qu’il est dans tes tarifs qu’il sera forcément celui de ta micro-crèche. Le chemin est encore long mais il en vaut vraiment la peine 🥳  !  

Comment se déroule la première visite de la PMI ?

Quand tu as trouvé ton local, la PMI passe inévitablement pour en prendre connaissance et pour te donner ou pas son accord. Elle peut soit passer en direct sur l’adresse de ton local, soit directement valider sur plan pour peu que tu lui fasses parvenir au préalable tous les éléments par mail. À partir de cette première visite, elle va te dire si c’est OK (ou pas) pour ouvrir ta micro-crèche dans ce local-là précisément 😊 .

Attention, il est tout à fait possible que la PMI valide l’ouverture sous certaines conditions. C’est le cas de figure que j’ai rencontré, en effet, de mon côté, l’ouverture était possible si je rajoutais de la luminosité dans un endroit précis de la micro-crèche qui, selon la PMI, manquait de lumière et si je faisais modifier une fenêtre en porte-fenêtre afin qu’elle puisse donner un accès direct au jardin. 

Quels sont les autres moments de rencontre avec la PMI ?

Bien souvent, tu vas être amenée à revoir la PMI au moins pendant la durée des travaux. En effet, la PMI passe fréquemment pour vérifier que tout est en bonne conformité et que tout avance correctement. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  TOP 20 de la sécurité en micro-crèche

À quelques jours de ton ouverture (au dernier moment pour ainsi dire 😛 ), la PMI va passer une ultime fois pour checker que tout soit bien conforme au niveau de la sécurité et de l’hygiène. Tu vas devoir faire la visite dans les conditions réelles d’ouverture, donc absolument tout doit être prêt. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette ultime rencontre se fait vraiment quelques jours avant ton ouverture. La PMI va sans doute tout scruter dans les moindres détails et te poser des tonnes de question mais garde bien en tête que c’est son but. La PMI est là pour veiller à la sécurité et au bien-être des enfants donc ils ne doivent absolument rien laisser passer 👀 .  

Je préfère te préparer psychologiquement parce qu’on n’y pense pas forcément mais la PMI risque aussi de jeter un coup d’œil à ton personnel, ou plutôt devrais-je dire à ton emploi du temps prévisionnel, afin de vérifier une fois de plus qu’il y ait un nombre suffisant d’employées présentes pour garder le bon nombre d’enfants, à chaque heure de la journée. Fais bien attention donc à respecter scrupuleusement le décret d’août 2021. Auquel cas tu risques de te voir passer l’agrément sous les yeux. Si tout est dans les clous, à la suite de cette ultime visite tu obtiendras le graal tant attendu, 🌟 L’AGRÉMENT 🌟 . Le fameux bout de papier qui va te permettre d’ouvrir ENFIN ta micro-crèche 🥂 🍾 . 

Je sais que la PMI peut faire peur mais je te recommande vraiment de la voir comme un partenaire plutôt que comme ton ennemi juré, son but est le même que toi, que tu ouvres ta micro-crèche dans les meilleures conditions. Les visites de la PMI sont là seulement pour s’assurer que ce que tu proposes est conforme à l’agrément qu’elle va te donner. Si tout roule, il n’y a aucune raison de s’en faire, alors pas de stress 🙏  ! 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Rédiger un business plan quand on n’y connaît rien en comptabilité

J’espère sincèrement que cet article t’aura permis d’y voir plus clair sur les visites de la PMI et que ça aura pu aussi t’aider à dédramatiser tout ça. Si tu fais les choses correctement, tout se passera bien, crois-en mon expérience 😉  !