Ça fait plusieurs semaines que tu es en recherche active d’un local pour la micro-crèche.
Tu as terminé ton étude de besoins, tu as ciblé une commune très précisément, mais rien ne fait… lors de tes recherches, il y a
toujours un truc qui ne va pas…

Alors, que faire quand on traverse une traversée du désert, avec cette sensation que l’on va bientôt tout abandonner ?

1. Programmer des alertes sur le bon coin

Dans le but d’éviter de te rendre toutes les heures sur Leboncoin pour ne pas rater le local parfait, tu as la possibilité de créer une ou plusieurs alertes.

Tu seras ensuite informée par mail ou par une notification sur ton téléphone !

C’est pas formidable ça !

Et pour t’aider à programmer ces alertes, je t’ai même préparé un tuto. Tu verras, c’est ultra simple.

2. Élargir sa zone de recherche

Si malheureusement, tu peines à trouver le local parfait sur la zone que tu as ciblé, tu peux tenter d’élargir ta zone de recherche.

C’est cette méthode que j’ai utilisé et qui m’a permis de trouver mon premier local !

J’avais obtenu un refus de la part de l’urbanisme sur un local, et je commençais à m’essouffler dans ma recherche.

Du coup, j’ai fais les choses à l’envers :

  • recherche d’un local dans un rayon de 30 km autour de chez moi
  • si je trouve un local qui m’intéresse, je prépare une étude de besoins après la visite

3. Avancer sur le business plan

Comme je t’en parle régulièrement, démarre dès le début de ton projet un business plan !

J’ai d’ailleurs un article ici sur le sujet. Même si tu ne pourras pas encore le compléter dans son intégralité, tu peux déjà le démarrer.

Commence à réfléchir à tes tarifs, à ton salaire, la composition de ton équipe. Même s’il est encore trop tôt pour poser des chiffres, il est nécessaire que tu puisses te projeter. Et puis par la suite, tu auras le temps d’apporter les modifications nécessaires.

4. Préparer le projet d’établissement et le règlement de fonctionnement

Dans la même lignée que le point précédent, profite des moments où l’activité n’est pas au plus haut pour te consacrer à d’autres tâches. Notamment la rédaction du projet d’établissement et du règlement de fonctionnement. Ce sont des dossiers qui sont assez long à préparer, donc commence à travailler dessus petit à petit, dès que tu as des moments de libre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le dossier d’agrément

Au fil de l’avancée de ton projet, tu pourras apporter des modifications à ces documents. Mais de les commencer tôt va te permettre de gagner du temps une fois que tu auras trouvé ton local. Parce qu’à ce moment-là, tu vas avoir des tas de choses à faire, à préparer et tu seras bien contente d’avoir déjà pu démarrer certaines rédactions du dossier d’agrément.

5. Faire un break dans la recherche

On peut croire que faire un break est à contresens de la recherche du local, mais par expérience, il est nécessaire de reposer son cerveau, faire le vide dans sa tête pendant le temps qu’il faut, pour y voir plus clair ensuite.

Quand on traverse des périodes où rien ne va, où on ne trouve aucun local, où si tous les locaux que l’on visite ont quelque chose qui ne vas pas, ça ne sert à rien de s’acharner. Fais une pause de quelques jours, accuse le coup ne pense plus à rien. Tu verras qu’au bout de quelques temps, la motivation et ta détermination vont refaire surface. Tu seras reboostée et prête à te lancer à nouveau dans la folle aventure de la micro-crèche !

6. Rencontrer les agences immobilières

Va sur le terrain, repère des zones qui te plaisent ou il y a de l’activité et rend toi directement dans les agences immobilières aux alentours. Tu peux préparer un document recensant tous les besoins nécessaires à ton local (superficie, extérieur, emplacement, prix maximum …) avec tes coordonnées. N’hésite surtout pas à les relancer au bout de quelques semaines. Grâce à ton acharnement, tu verras, ça finira par payer !

7. Voir la mairie

Normalement je préconise de rencontrer la mairie une fois que l’on a trouvé un local.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  10 astuces pour rester motivé

Mais si malgré tes recherches tu ne trouves rien, alors modifie les étapes : rend-toi à la mairie, demande un rendez-vous avec le maire ou l’élu petite enfance. Remet-lui ton dossier de présentation et explique lui ce dont tu as besoin pour ton local. Il peut arriver que la personne ait connaissance d’un local qui pourrait correspondre à tes besoins.

8. Se rendre sur un local déjà en activité

Au bout d’un moment, il faut y aller au culot !

Si tu as trouvé une zone qui te plaît et où une micro-crèche pourrait voir le jour, alors rend-toi dans ce local même s’il est déjà en activité. Rentre à l’intérieur et explique ton projet à la personne. Il est possible que cette personne puisse te donner des pistes sur un local. Elle connaît peut-être un propriétaire avec plusieurs biens disponibles … on ne sait jamais !

De toute façon tu n’as plus rien à perdre, alors il faut tenter !

9. Aller voir des promoteurs immobiliers

Il y a peut-être dans la commune des projets immobiliers dont tu n’as pas connaissance. Tu peux en faire la demande au service de l’urbanisme ou contacter des promoteurs immobiliers afin de leur demander s’ils existent actuellement ou prochainement des projets dans la commune. Si cela est le cas, l’avantage est de disposer d’un bien “vide”, que tu pourras aménager à ta guise.

Je sais que cette étape de recherche de local peut te paraître très très longue … en général il faut compter environ six mois entre la recherche du local et la signature du bail. Mais bien sûr ce n’est qu’une moyenne. Tu peux trouver le local parfait dès la première visite comme tu peux faire des tas de recherches sans aboutissement.

Une chose est sûre : si tu crois en ton projet, tu arriveras au bout de cette étape. Mais vraiment ne laisse pas tomber et tu verras que ce ne sera bientôt qu’un lointain souvenir !

Si jamais tu as besoin de motivation ou d’aide dans ta recherche, viens m’en parler dans les commentaires 🙂