Quelques conseils pour bien présenter ton projet 

par | Avr 16, 2023 | Je réfléchie à ma micro-crèche | 0 commentaires

Tu as envie de créer ta micro-crèche toutefois tu appréhendes les discussions à venir avec les différents partenaires institutionnels comme la CAF, la mairie, la PMI et la banque ? Pas de panique, dans cet article je vais te dévoiler quelques astuces pour que l’anxiété qui t’assaille à l’idée  de parler de ton projet s’envole et que tu te sentes libre enfin libre d’en parler sans crainte et étant convaincante. On se lance ? 🤓

Qu’est-ce qu’un pitch ?

Le pitch est une présentation généralement assez courte car synthétique du projet que tu souhaites mener à des personnes qui généralement sont assez éloignées de ton domaine. Durant cette courte allocution tu vas devoir convaincre les personnes qui t’écoutent afin qu’elles puissent répondre favorablement à ta requête. Au-delà du fait que tu vas devoir t’exprimer à l’oral face à un ou plusieurs inconnus, la difficulté de l’exercice réside surtout dans le fait que tu vas devoir convaincre durant un temps limité ⏲️. Il faut donc redoubler d’efficacité grâce à des techniques et des étapes clés qui font qu’un pitch est un bon pitch. 

Comment se construit un pitch ? 

Généralement le pitch se construit d’une manière bien précise que je vais t’énumérer : 

  • La présentation 

C’est le moment où en seulement quelques mots tu vas devoir te présenter à toi en donnant ton nom et ton prénom puis présenter ton entreprise ou ton projet d’entreprise 👍. 

  • Parler du pourquoi tu es là aujourd’hui face à eux

Quelle est ta problématique ? Pourquoi es-tu ici aujourd’hui ? Est-ce que tu t’es aperçu qu’il y avait un grand manque de mode de garde autour de la petite enfance dans ta commune ? Est-ce que tu as l’impression que les autres structures de la commune où tu souhaites t’implanter ne répondent plus aux problématiques et aux enjeux actuels de la commune et de ses habitants ? Bref, expose ton problème clairement pour que les choses soient claires dès le début de ton pitch 😉.

  • Quelle est la solution à cette problématique ?

C’est le moment de parler de ton projet, ton projet qui est la solution au problème que tu as soulevé précédemment. Bien entendu essaie de faire en sorte de cibler ton discours en fonction des personnes qui t’écoutent. Par exemple,  si tu as des banquiers face à toi, mieux vaut cibler ton discours sur le chiffre d’affaires, sur la rentabilité, voire même sur la finance de ton projet. Si tu as affaire à la PMI je te recommande plutôt de mettre en avant la sécurité, l’aménagement de ton local ainsi que la pédagogie que tu souhaites proposer aux enfants que tu vas garder. Si tu t’adresses à la CAF, montre-leur que tu as bien compris les consignes qu’ils exposent sur leur site et que tu vas scrupuleusement les respecter, un petit point sur le tarif qui est imposé pour que les parents puissent toucher l’aide de la CAF me semble être un bon argument. Bref essaie de présenter ton projet comme un atout à ta problématique tout en guidant cette conversation dans le prisme de ton interlocuteur. Il faut que ce dernier se sente en confiance quand tu lui parles, qu’il ai l’impression que ton projet est réaliste, réalisable, que tu es bien entourée et que tu sais ce que tu fais 😉 ✊. 

La discussion doit se faire en entonnoir, tu pars du plus lointain à savoir qui tu es pour arriver au plus précis à savoir ton projet de micro-crèche et ce qu’il va apporter au monde. Le tout en respectant bien entendu le temps qu’il te sera alloué 👌. 

Quelques astuces pour sortir du lot le Jour-J 

Bien sûr, le pitch en lui-même est important mais il ne fait pas tout. Le Jour-J je t’invite à garder en tête d’autres petites astuces qui, il y a fort à parier, feront toute la différence : 

  1. la clarté : je t’invite à être claire dans tes propos, n’essaie pas d’employer des termes trop techniques, puisque la personne face à toi risque de ne pas les connaître et d’être perdue. Ton discours doit être compréhensible de tous et par tous. 
  2. pas de par cœur : ton pitch n’est pas une leçon. Si tu l’apprends par cœur et le récites comme un poème tu vas perdre en authenticité, or, l’authenticité c’est ce qui fait que ton projet est humain et vivant alors s’il te plaît surtout ne fais surtout pas de par cœur. 
  3. un peu de dynamisme : je sais que lorsqu’on s’apprête à parler de soi ou de son projet, selon notre caractère on peut vite être un peu mou car anxieux. Toutefois pour convaincre et captiver ton auditoire il va falloir que tu sois dynamique, passionnée et motivée. Fais participer les personnes qui t’entourent, propose-leur un diaporama, déplace-toi, prends la place que ton projet mérite et expose ta passion pour ton projet aux autres. Si tu y crois, que ça se voit et que ça se sent, tu seras convaincante car ton leadership prendra le dessus sur tout le reste ❤️‍🔥. 
  4. une tenue simple et confortable : il faut que tu sois à l’aise. N’en fais pas trop, reste toi-même, mieux vaut que tu privilégies le confort et ta prestance plutôt que tu te hisses sur des hauts talons pour être bien apprêtée et que tout du long de ton pitch tu aies la peur panique de te tordre la cheville 👠.
  5. droit dans les yeux : quand tu t’adresses à tes interlocuteurs, regarde les droit dans les yeux, ne fuis pas le regard. Le fait de vraiment les regarder montrera que tu as de l’assurance et de l’aplomb. C’est difficile mais ça peut faire toute la différence et surtout ça s’entraîne 👀.
  6. la bonne posture : dans le même esprit, je t’invite à te tenir bien droite quand tu feras ton pitch. Ne sois pas avachie ni même recroquevillée. Essaie de garder une posture digne, sûre de toi. 
  7. un support : si et seulement si la situation s’y prête et que cela apporte une réelle plus value à ton pitch, je t’invite à avoir un support avec toi pour présenter ton projet. Cela peut permettre à tes interlocuteurs de s’y référer le temps de ton pitch. 

Et voilà, des petites astuces toutes simples qui peuvent en plus de la structure de ton pitch jouer en ta faveur lors de ta présentation. Bien sûr il n’y  a pas de secret, un pitch ça se construit à force de pratique et d’apprentissage. De ce fait, entraîne-toi autant que tu le peux face à un miroir, à des membres de ta famille, des amis, des proches, des collègues de boulot… Mets-toi des timers que tu devras respecter, habille-toi avec la tenue que tu aimerais porter le jour de ton pitch et demande à tes proches de te faire des retours sincères et honnêtes de ce qu’ils ont pu voir et écouter. Parfois ça peut faire mal mais c’est grâce à ces retours que ton pitch sera parfait le jour où tu le feras 🙏. N’oublie jamais que c’est à force de pratiquer que ta présentation de projet sera rodée et que c’est grâce à cette aisance que tu pourras être convaincante face à tes interlocuteurs 💪. Le fait de maîtriser ton sujet, de maîtriser ton temps de parole, ta manière de t’exprimer, ton apparence et ta posture sont autant d’outils qui te permettront d’être en pleine possession de tes moyens le Jour-J 🙂.

As-tu d’autres craintes ou questions autour de la présentation de projet ? N’hésite pas à m’en faire part en commentaire j’y répondrai dès que possible 👇.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *