10 astuces pour rester motivé

10 astuces pour rester motivé

Ton projet de création de micro-crèche est long, laborieux … Il n’avance pas à la vitesse où tu le souhaites et tu as parfois du mal à rester motivé.

Est-ce que ce projet est vraiment fait pour toi ? Est-ce que tu auras les épaules pour le mener à bien ?

Bref, c’est la déprime 🥺

Allez, allez on se remonte le moral, je te propose un article pour faire le plein de motivation !

Voici 10 astuces ou habitudes pour rester motivé sur le long terme.

1. Créez des routines pour rester motivé

Faire les choses de manière automatique permet de ne pas réfléchir. Et donc de ne pas douter, de ne pas hésiter, de ne pas se poser de question.

Par exemple, tous les matins, tu commences ta journée par un moment de méditation, un café ou un peu de lecture. Une chose avant de travailler sur ton projet.

Plus tu effectueras régulièrement la même action au même moment de la journée, moins ton cerveau réfléchira au fait de se mettre en action.

Par exemple, tous les matins, fais-toi un café et assieds-toi devant ton bureau. Créés un automatisme pour venir te mettre à ton bureau, en l’associant à une autre action qui la précède.

2. Fixe-toi des objectifs mentalement réalisables

Tu vas me dire « mon objectif, c’est d’ouvrir ma micro-crèche ! »

Bien sûr, mais tu as de nombreuses actions à réaliser pour y arriver. Découpe ton objectif principal en sous-objectifs, ces sous-objectifs en micro-objectifs.

Il est plus facile d’envisager la réalisation d’un petit objectif atteignable que d’imaginer atteindre un grand objectif qui s’étale sur de longs mois.

Trouve de la satisfaction et de la motivation dans la réalisation de petits objectifs.

3. Travaille quotidiennement à ta micro-crèche

Je sais bien que quand on travaille à côté, ce n’est pas évident de trouver du temps pour avancer sur son projet.

Mais si ce projet te tient vraiment à cœur, si c’est ta motivation première, prend même juste 15 minutes par jour pour l’avancer.

Si je continue l’idée des objectifs atteignables, découpe tes micro-objectifs en tâches. Par exemple, prenons la tâche de soumettre un dossier de demande de prêt d’honneur. Tu peux découper cette action en plusieurs tâches :

  • contacter le service de prêt d’honneur,
  • récupérer le dossier,
  • recenser les pièces à retourner,
  • remplir la partie administrative,
  • remplir la partie financière,
  • joindre les pièces (sur plusieurs jours si besoin),
  • poster le dossier.

Si tu n’as rien de « petit » à faire, lis quelque chose, forme-toi.

4. Entoure-toi par des proches motivés

Désigne une ou deux personnes de ton entourage, famille ou amis, pour te redonner un coup de peps quand tu te sens démotivé ou découragé.

Tiens ces personnes au courant de l’avancée de ton projet, de tes obstacles, fête tes victoires (même petites !) avec eux, et discute avec eux lorsque tu as un coup de fatigue. Un projet de micro-crèche, c’est souvent au moins un an de travail, avec des phases de travail lourdes et d’autres plus légères, d’attente.

Sois bien soutenu par ton entourage !

5. Donne-toi des horaires de travail

Etre entrepreneur, c’est avoir l’immense chance de pouvoir choisir ses horaires. Tu peux travailler quand tu le veux, ce qui a beaucoup d’avantages.

Cependant, c’est aussi un inconvénient pour certains : ton travail peut parfois prendre trop de place sur ta vie personnelle, sans t’en rendre vraiment compte. Impose-toi donc des horaires de travail, et une fois ta journée de travail terminée, prend du temps pour toi, ta famille et tes amis.

En te donnant un cadre de travail, tu seras plus efficace (« je dois boucler ça avant 18h »), tu resteras motivé plus longtemps et éviteras le burn-out de beaucoup d’entrepreneurs qui commencent à leur compte (comme moi).

6. Planifie ton projet sur ton agenda

Pour être sûr d’avancer, malgré la fatigue, après le travail, bloque du temps sur ton agenda.

Même juste 15 minutes, tous les jours. Par exemple, tous les jours du lundi au vendredi, de 20h à 21h, tu sais que ce créneau est réservé pour ton projet.

Et même si cette heure te paraît peu, en découpant tes objectifs en petites tâches, tu vas travailler 5 heures par semaine (minimum !) sur ton projet, tu vasavancer vers tes micro-objectifs, tes objectifs et petit à petit, l’ouverture de ta micro-crèche !

7. Mets à profit les moments de creux : forme-toi !

La formation est une part très importante de la démarche de création de micro-crèche.

Que ce soit pour des compétences en gestion, en management, en petite enfance ou autre, occupe chaque temps planifié non-occupé pour ton projet par de la lecture, de l’autoformation. Donc si pendant quelques jours, dans l’attente d’un rendez-vous qui débloquera la suite de votre dossier, lis chaque jour, forme-toi.

Travaille chaque jour pour ton projet et pour toi.

8. Reste en forme

Un entrepreneur fatigué est un entrepreneur inefficace.

Donc dors. Prend soin de ton sommeil. Des études montrent qu’il faut un minimum de 8 heures de sommeil par nuit pour retrouver toutes nos capacités mentales et pour une bonne récupération du corps.

Donc pour rester motivé, efficace, concentré et positif, prend soin de ton sommeil. De même, travaille debout dès que possible, marche pour réfléchir, faits de l’exercice au moins 2 fois par semaine pour évacuer sainement le stress.

9. Projète-toi

Un des meilleurs moyens de rester motivé sur le long terme, c’est de visualiser l’avancement de son projet. Dessine-toi un rétro planning, même s’il ne sera pas définitif.

Bien sûr, personne ne peut prévoir l’avenir et il évoluera certainement. Organise la création de ton dossier, document par document, étape par étape. Donne-toi des échéances réalistes pour chaque étape. Et de temps en temps, prend du recul, regarde le chemin parcouru et sois fier de toi.

10. Rejoins un réseau professionnel

Etre entouré par les siens, c’est essentiel, mais être soutenu par d’autres entrepreneurs qui croient en ton projet, qui traversent des challenges similaires (ou pas !) aux tiens, mais qui connaissent la solitude d’un entrepreneur, ça n’a pas de prix.

Par exemple, n’hésite pas à participer à des afterworks locaux, à des réunions ou formations à la Chambre de Commerce et d’Industrie de votre région, rencontre les professionnels de ton secteur.

Ma 11ème astuce : n’y pense plus !

Pour ma part, j’ai mis de nombreuses années avant de me lancer dans ce projet.

Je n’avais pas envie de me presser, d’aller trop vite. Ce qui m’a vraiment aidé, c’est de prendre des moments de relâchement total, sans penser à ce projet.

Et puis, le fait de laisser son cerveau sur pause permet d’éclaircir certains points qui pouvez nous bloquer auparavant.

10 astuces pour rester motivé
Fais une pause

Et toi, comment fais-tu pour rester motivé ? Donne moi votre avis dans les commentaires