Zoom sur le référent santé en micro-crèche

par | Mai 30, 2021 | Je prends soin de ma micro-crèche | 22 commentaires

Mais qui est-il donc ?

Tu en as certainement déjà entendu parlé en lisant cet article, mais aujourd’hui, je te parle en détail du référent santé !

Parce qu’avant ce décret, en micro-crèche, on avait la possibilité de passer par un médecin de crèche, mais cela restait optionnel.

Moi qui souhaitait faire appel à un médecin pour mes structures, je n’ai jamais réussi à en trouver un disponible ….

Dans quelques mois, cela va devenir une obligation.

Qui peut être référent santé ?

Plusieurs corps de métiers peuvent prétendre au poste de référent santé :

  • un médecin qui justifie d’une qualification particulière ou d’une expérience en matière de jeune enfant
  • une puéricultrice
  • un infirmier diplômé en matière de santé du jeune enfant ou avec une expérience minimale de 3 ans comme infirmier au sein d’EAJE (établissement d’accueil du jeune enfant)

Si jamais ta référente technique possède un de ces diplômes, elle peut tout à fait assurer les missions du référent santé. Par contre, son temps de travail en tant que référente santé devra être dissocié du temps sur le terrain ou même du temps de direction.

Quelles sont les missions du référent santé ?

L’objectif du référent santé est d’informer, de sensibiliser et de conseiller la direction ainsi que l’équipe en matière de santé du jeune enfant et d’inclusion des enfants en situation de handicap ou atteints de maladie chronique.

Le référent santé peut, sous réserve de l’accord des familles, prendre contact avec les médecin traitant de l’enfant si cela lui semble nécessaire.

Les missions du référent santé sont :

  1. Présenter et expliquer à l’équipe les protocoles suivants :
  • un protocole détaillant les mesures à prendre en cas de situations d’urgence qui précise les conditions et modalités du recours aux services d’aide médicale d’urgence
  • un protocole qui détaille les mesures préventives d’hygiène générale, ainsi que les mesures d’hygiène renforcée à prendre en cas des maladie contagieuse ou d’épidémie, ou tout autre situation dangereuse pour la santé (je pense qu’en ce moment, vous savez toutes de quoi on parle !)
  • un protocole qui détaille les modalités de délivrance de soins spécifiques, occasionnels ou réguliers, avec ou non un appel à un professionnel médical ou paramédical extérieur
  • un protocole qui détaille les conduites à tenir et les mesures à prendre en cas de suspicion des maltraitante ou de situation présentant un danger pour l’enfant
  • un protocole qui détaille les mesures de sécurité à suivre lors de sorties à l’extérieur de la micro-crèche
Cet article pourrait te plaire :   La solitude du gestionnaire

Il veille également, en concertation avec la RT, à ce que ces protocoles soient bien compris.

2. Apporter son concours pour faire en sorte que les enfants soient bien adaptés, à leur bien-être, au bon développement, ainsi qu’au respect de leurs besoins

3. Veiller à la mise en place de toutes les mesures nécessaires à l’inclusion des enfants en situation de handicap, vivant avec une affectation chronique ou un enfant présentant un problème de santé qui nécessite un traitement ou une attention particulière

4. Aider et accompagner l’équipe pour un enfant qui nécessite une compréhension particulière ainsi que la mise en place d’un PAI (Projet d’accueil individualisé). Ce PAI sera élaboré par le médecin traitant de l’enfant en accord avec sa famille

5. Assurer des actions d’éducation et de promotion de la santé auprès de l’équipe et des familles sur la nutrition, les activités physiques, le sommeil, l’exposition aux écrans ainsi que la santé environnementale.

6. Contribuer, en collaboration avec la RT de la micro-crèche, au repérage des enfants en danger ou en risque de l’être et à l’information de la direction et de l’équipe sur les conduites à tenir dans ces situations.

7. Procéder à un examen d’un enfant dans le but d’envisager une orientation médicale. Cela devra se faire avec l’accord des parents, à l’initiative du référent santé ou de la RT

8. Délivre, s’il est médecin, un certificat médical attestation de l’absence pour l’enfant de toute contre-indication à l’accueil en collectivité

Combien de temps intervient le référent santé ?

Le référent santé intervient auprès de la micro-crèche autant que nécessaire et en fonction du projet définir avec le gestionnaire.

Toutefois, la durée minimale en micro-crèche est fixée à 10 heures par an, dont 2 heures par trimestre.

Je le répète, il s’agit d’une durée minimale.

Je pense que maintenant, les choses sont plus claires. Dès que le moment sera venue, pense à faire le tour des médecins, infirmiers et puéricultrices pour trouver ton référent santé.

22 Commentaires

  1. Zeriouh

    Coucou Sophie ! (Et bonne fête des mamans! ❤) merci pour ton article.
    Penses tu qu’une puéricultrice déjà en poste dans un hôpital a le droit d’être la référente santé ? Comment celà fonctionne au niveau du contrat ? Que faut il prévoir ? Étant donné la peu d’heures…
    Bonne journée !

    Réponse
    • Sophie

      Salut Cécilia,

      Je pense que cela est possible. Il suffit juste d’établir un contrat de service avec la puéricultrice en définissant le nombre d’heures, le montant ainsi que le détail des prestations.
      Par contre, je te conseille d’attendre que le décret passe pour avoir des informations complémentaires.

      Réponse
  2. elodie

    bonjour,

    j’aurai une petite question, tout les protocoles qui sont indiquer dans la mission sont la gestionnaire ou la refente santé qui les écrit ? car il les demande leur de la création auprès de la pmi. je suis un peut perdu sur se sujet

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Elodie,
      il y a plusieurs sortes de protocoles :
      – ceux qui doivent être en annexe du règlement de fonctionnement, à faire par la gestionnaire
      – les protocoles de santé, à faire réaliser par la référente technique

      Passe une bonne journée

      Réponse
  3. elodie

    bonjour,

    j’aurai une petite question, tout les protocoles qui sont indiquer dans la mission sont la gestionnaire ou la refente santé qui les écrit ? car il les demande leur de la création auprès de la pmi. je suis un peut perdu sur se sujet

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Elodie,
      il y a plusieurs sortes de protocoles :
      – ceux qui doivent être en annexe du règlement de fonctionnement, à faire par la gestionnaire
      – les protocoles de santé, à faire réaliser par la référente technique

      Passe une bonne journée

      Réponse
  4. Multner

    Bonjour
    Avez vous une idée du tarif pour 1h d’intervention d’une puéricultrice par exemple ?
    Belle et douce journée

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Audrey, le tarif est en moyenne d’une centaine d’euros de l’heure

      Réponse
  5. Multner

    Bonjour
    Avez vous une idée du tarif pour 1h d’intervention d’une puéricultrice par exemple ?
    Belle et douce journée

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Audrey, le tarif est en moyenne d’une centaine d’euros de l’heure

      Réponse
  6. Aurélie

    Bonjour Sophie,
    Je ne lis pas les mêmes choses partout…
    s’il s’agit d’une infirmière faut-il obligatoirement qu’elle ait travaillé auprès d’enfants? J’ai lu plusieurs fois ailleurs infirmière avec 3 ans d’expérience…
    Merci pour ton retour.

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Aurélie,
      Le référent santé et accueil inclusif infirmier doit bien disposer d’un diplôme universitaire en matière de santé du jeune enfant OU d’une expérience minimale de 3 ans auprès de jeunes enfants comme infirmier (article R.2324-39)

      Réponse
  7. Aurélie

    Bonjour Sophie,
    Je ne lis pas les mêmes choses partout…
    s’il s’agit d’une infirmière faut-il obligatoirement qu’elle ait travaillé auprès d’enfants? J’ai lu plusieurs fois ailleurs infirmière avec 3 ans d’expérience…
    Merci pour ton retour.

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour Aurélie,
      Le référent santé et accueil inclusif infirmier doit bien disposer d’un diplôme universitaire en matière de santé du jeune enfant OU d’une expérience minimale de 3 ans auprès de jeunes enfants comme infirmier (article R.2324-39)

      Réponse
  8. metivier

    Y-a-t-il une grille salariale ?

    Réponse
    • Sophie

      Non, pas dans le privé 😊

      Réponse
  9. metivier

    Y-a-t-il une grille salariale ?

    Réponse
    • Sophie

      Non, pas dans le privé 😊

      Réponse
  10. camera

    bonjour,
    merci pour cet article bien synthétisé
    j avais tout de même une question vous poser, savez vous si une sage femme peut être réfèrent santé?
    merci
    Julia

    Réponse
  11. Derobert Sylvie

    Bonjour , je suis médecin généraliste retraitée depuis cette année.
    Une micro crèche me sollicite pour être son médecin référent.
    J’ai 40 ans d’expérience en pédiatrie.
    Est-ce possible dans la mesure où je suis toujours inscrite à l’Ordre des médecins dans le contexte cumul emploi retraite ?

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour,

      un médecin disposant d’une spécialisation, qualification ou expérience en matière de santé du jeune enfant peut devenir référent santé et accueil inclusif !

      Cela ne devrait pas poser de problème.
      Pour ce qui est du cumul emploi retraite, je ne sais pas!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *