À qui s’adresse cet article ? 

Cet article s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent créer une micro-crèche. Plus spécifiquement aux personnes qui veulent ouvrir une micro-crèche privée ainsi qu’aux personnes qui ont déjà commencé à monter le projet mais qui veulent prendre de l’avance sur les étapes à venir et savoir à quoi s’attendre. 

Tu es peut-être :

  • déjà professionnelle de la petite enfance mais tu ne te retrouves plus dans les valeurs de ta structure
  • jeune maman, tu as été confronté à la problématique du mode de garde
  • en reconversion professionnelle

Le but de cet article étant de savoir quelles sont toutes les étapes à suivre mais également planifier les étapes à venir pour optimiser l’ouverture de la micro-crèche. 

Optimiser la recherche du local pour la création de ta micro-crèche

L’étude de besoins

Premièrement il te faut rechercher le local de tes rêves. Tout commence par-là, sans local finalement tu ne peux rien faire. Toutefois avant même de lancer une page de recherche sur www.leboncoin.fr tu dois préparer deux documents primordiaux.

Le premier est l’étude de besoin. Il s’agit grosso modo du premier document nécessaire pour préparer au mieux ta recherche de local. Si tu ne sais pas par quoi commencer je te propose de télécharger le guide directement sur mon site, il te permettra de connaître tous les éléments à faire figurer sur l’étude de besoin. 

A la fin de ton étude, tu vas pouvoir te rendre compte si la commune que tu as choisi est propice à la création ou non d’une micro-crèche. 

Le business plan

Le second document est ton business plan. Et oui, tu peux déjà l’entamer, soit en le rédigeant toi-même, soit en faisant appel à un expert comptable. De mon côté, je te recommande plutôt de le faire toi-même, cela te permettra de savoir de quoi tu parles et de mieux connaître ton projet quand tu devras le présenter à ton banquier. 

Pourquoi démarrer ton business plan maintenant ? 

Pour le moment, tu ne pourras pas le finaliser car il va te manquer des données mais il n’empêche que tu as déjà des éléments connus qui peuvent te permettre de l’alimenter tel que la composition de ton équipe et leur salaire, ton futur salaire et le tarif que tu vas donner aux familles pour accéder à la micro-crèche. N’oublies pas que le tarif des familles est ta seule entrée d’argent, il est donc important de l’établir afin que tu puisses tirer un bénéfice de ton activité.

La préparation du business plan à cette étape va te permettre de vraiment te rendre compte si ton projet est rentable et si tu poursuis dans cette voie. Tu ne vas quand même pas te lancer à l’aveugle dans la création d’une société si tu n’es pas sûre d’en tirer rapidement un bénéfice. 

Qu’est ce que je remplis pour commencer ?

Tu peux commencer par :

  • la composition de l’équipe et leur salaire
  • ton futur salaire, une fois ta micro-crèche remplie
  • les tarifs des familles, qui va te permettre de préparer ton chiffre d’affaires annuel.

A cette étape :

  •  tu sais où tu veux t’implanter
  • tu as une vision plus claire de tes chiffres.

On va donc pouvoir continuer avec la recherche du local.

La recherche du local

Pour démarrer, En parallèle tu peux commencer les recherches de local, appeler des agences et/ou des particuliers, ballade-toi régulièrement sur le bon coin et programme des visites. Bien entendu il est très probable que tu doives réaliser plusieurs visites avant de trouver LE local, mais Rome ne s’est pas faite en un jour après tout. 

Toutefois, si tu vois que tu piétines un peu, n’hésite pas à sortir de la zone que tu t’es délimité au début et de faire ton étude de besoins pour voir si tout est cohérent entre tes attentes et la réalité du marché. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 8 étapes simples pour créer ta micro-crèche : savoir par où commencer

C’est vrai que c’est une étape difficile à franchir. Mais n’abandonne pas en si bon chemin. Accroche-toi, ne lâche rien. Poursuis tes recherches. Encore et encore. Et tu verras que ton acharnement va finir par payer.

Quand tu penses avoir trouvé LE local, il te faudra prendre contact rapidement avec le médecin PMI de ton secteur pour vérifier que le local est bien conforme à la réglementation en vigueur et que les aménagements que tu souhaites y faire le soient aussi. À savoir que le médecin PMI peut vérifier cela soit sur place, soit sur plan. 

Optimiser la recherche du local pour la création de ta micro-crèche

Les étapes fondamentales à suivre après la validation du local par la PMI

Félicitations ! Si tu es en train de suivre cette étape, c’est que de toute évidence tu as déjà trouvé ton local pour ouvrir ta micro-crèche. C’est génial ! 

Concernant la signature du bail, tu as 2 options :

  • attendre d’avoir un avis favorable de la PMI, de la mairie et de la banque
  • OU ajouter des clauses suspensives sur ton bail “sous réserve de l’avis favorable de la PMI, de la mairie et de la banque”.

Toutefois, avant de signer le bail de ce local, il te reste encore quelques nouvelles étapes à franchir, sans perdre de temps …

Le rendez-vous avec la mairie et la caf

Tout d’abord tu dois te faire connaître auprès des autres intervenants de la petite enfance à savoir la mairie et la caf.

Pour la mairie je te recommande de prendre un rendez-vous avec un élu petite enfance pour lui présenter ton projet, c’est encore ce qui reste le plus simple (pense à télécharger mon modèle de présentation de projet).

Concernant la caf, un simple courrier où tu parles de ton projet et de toi-même sera amplement suffisant (dans le cas où tu ne leur demande pas de subvention).. 

En parallèle de ces rendez-vous, tu peux déjà commencer à te renseigner auprès de prestataires externes pour mettre en conformité le local et avoir une idée de l’ampleur des travaux d’aménagements en réalisant des devis (électricité, cloison, peinture, plomberie, pose de parquet, aménagement de l’espace extérieur …)

Ces devis vont d’ailleurs te permettre de finaliser ton business plan puisque tu connais désormais le loyer de ton local et le coût des travaux et des achats à effectuer pour l’aménagement de ce dernier. 

Cela te permettra entre autres de déterminer en amont si ton projet est rentable ou pas. S’il l’est, ce que je te souhaite de tout cœur, il est grand temps de prendre un rendez-vous à la banque afin d’établir ton prêt

A cette étape, il te faut préparer le dossier d’agrément, à l’attention  du président du conseil général. Il s’agit, une nouvelle fois mais ça je pense que tu t’en doutes, de préparer un certain nombre de documents (la joie de la paperasse française)  : 

  • La lettre de demande d’agrément au président du conseil général,
  • L’étude de besoins,
  • Les statuts de la micro-crèche (pour le statut, je te conseille de te rapprocher d’un avocat ou d’un expert comptable afin qu’il puisse t’orienter vers le statut idéal en fonction de ta vie pro et perso à l’instant T),
  • Un document qui va reprendre : les objectifs, les modalités d’accueil, les moyens mis en oeuvre, le nom du référent technique,
  • Le plan des locaux avec la superficie et l’utilité de chaque pièce,
  • Le projet d’établissement (projet social, éducatif et d’accueil),
  • Le règlement de fonctionnement,
  • La décision d’autorisation d’ouverture au public,
  • La déclaration au préfet sur la restauration collective.

Ce que je te conseille, c’est de remplir dès que tu le peux chacun de ces documents au fur et à mesure, cela t’évitera de tout gérer de front à la dernière minute et de potentiellement faire des erreurs ou oublier des papiers.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Créer une micro-crèche : 22 bonnes raisons de ne pas se lancer

En principe, quand tout est bien rempli, que le local est conforme et que le projet est rentable, ton rendez-vous à la banque se passe bien et champagne… Le prêt est obtenu ! Tu vas donc désormais pouvoir signer le bail et créer ta société. 

Concernant le choix du statut juridique, je te conseille vraiment de te rapprocher d’un avocat ou d’un expert comptable (contacte-moi, je peux te donner le nom d’un cabinet d’expert comptable présent sur toute la France au top). Il prendra en compte ta situation personnelle et professionnelle pour te proposer le statut qui te correspond le plus. 

Les étapes fondamentales à suivre après la signature du bail de ta micro-crèche

Youpiiiiii !  Le bail est signé, ta micro-crèche va ouvrir de façon imminente, tu peux être fière de toi et du chemin parcouru depuis que l’idée à germée dans ta tête. 

Tu y es presque, il ne te reste désormais qu’à déposer le capital social (la somme que tu vas apporter dans la société) sur ton compte bancaire professionnel et à contacter un architecte afin qu’il puisse réaliser les plans des locaux, un dossier de permis de construire ou même une déclaration préalable. De toute manière tu as besoin de la superficie et la désignation de chaque pièce pour ton dossier d’agrément donc c’est tout bénef ! 

Une fois que tous les dossiers sont déposés à la mairie (ou à la préfecture) tu peux ENFIN commencer les travaux dans ta micro-crèche. Tu pourras aussi commencer à acheter le mobilier (je te conseille quand même de demander une réception vers la fin de tes travaux, sinon bonjour la pagaille !).

N’oublie pas non plus de faire la déclaration du dossier d’agrément à la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) en mentionnant sur le Cerfa si les repas de ta micro-crèche sont pris sur place ou livrés. 

A cette étape, tu as une idée beaucoup plus précise de ta date officielle d’ouverture et tu vas pouvoir passer au recrutement de ton équipe et aux inscriptions des familles.

On passe maintenant aux dernières étapes, les plus chouettes puisque les plus concrètes. Il est grand temps d’imaginer ton équipe. Je te conseille de commencer par la référente technique afin qu’elle puisse t’aider à choisir les futures animatrices de la structure. Cela lui donnera sa première grosse responsabilité et l’impliquera davantage dans la micro-crèche. 

Tu vas ensuite recevoir les avis favorables en sécurité incendie et accessibilité. Cela va te permettre de demander à la mairie l’arrêté d’autorisation d’ouverture au public. Il s’agit en général du dernier document de ton agrément qui va te permettre d’envoyer ton dossier complet au président du conseil général et officialiser l’ouverture de la micro-crèche.

Tu peux désormais (et enfin !) passer à l’inscription des enfants, parce que bon une micro-crèche sans enfant c’est pas vraiment fun. Pour se faire il te faudra recevoir les familles, expliquer les valeurs de ta micro-crèche, ton projet pédagogique, visiter la structure, présenter le personnel et surtout faire signer le contrat d’accueil.

Quelques jours avant l’ouverture officielle de la micro-crèche, le médecin PMI passera en physique pour vérifier une dernière fois la conformité de l’établissement et que tout soit prêt pour recevoir les premiers enfants.

Et voilà il ne reste désormais plus qu’à faire connaître ta micro-crèche et à vivre une merveilleuse aventure au cœur de la petite enfance.

J’ai vraiment essayé de tout décortiquer, dans les moindres étapes.Malgré tout, il peut exister des différences en fonction des départements. Mais au moins, tu as une base maintenant et tu connais toutes les étapes pour aller jusqu’au bout.

Si tu as la moindre question n’hésite pas à me laisser un petit commentaire, je t’y répondrais avec grand plaisir !