Les protocoles en micro-crèche c’est un peu le b.a.ba d’une structure qui roule. Ils sont importants, évolutifs et permettent une meilleure conduite en cas de crise à gérer. Je t’explique tout ça plus en détail dans cet article. 

Les protocoles, kezako ? 

NO STRESS. Ce ne sont pas des documents que tu vas devoir créer une fois ta structure ouverte.Ils ne te sont pas demandés pour l’obtention de l’agrément. C’est donc pas une tâche en plus et ça, c’est une bonne nouvelle. 

Les protocoles sont des documents en accès libre pour toutes les personnes qui intègrent la micro-crèche. Ils permettent de se référer aux mêmes informations afin que tout le monde puisse connaître les étapes à suivre en cas de pépin. Ce sont donc ni plus, ni moins que des règles rédigées afin de faciliter la vie de tous. 

Logiquement si le gestionnaire de la micro-crèche est le référent technique c’est à lui de le faire, auquel cas il va falloir que le référent technique de la structure le réalise. C’est d’une certaine façon la première mission, le premier projet que le référent technique va devoir mettre en place à la création de la micro-crèche. Bien entendu le référent technique peut tout à fait faire appel au référent santé et accueil inclusif par exemple pour tout ce qui touche au protocole santé afin de noter les bons gestes à faire au besoin. 

Le but de ces protocoles c’est d’être protocolaire, d’avoir une feuille à portée de main qui peut être suivie à la lettre et permettre à l’ensemble de l’équipe d’être hyper réactive au besoin. 

déco crèche

Il faut bien comprendre que ces protocoles n’ont pas de listes exhaustives puisqu’ils dépendent de chaque micro-crèche et de chaque référent technique. Il vont donc être d’une certaine façon uniques et façonnés selon toi, ta structure et ton équipe. Autre point assez important, tous ces protocoles peuvent à tout moment être modifiés, ils ne sont pas figés dans le temps et sont évolutifs au possible.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  En immersion dans une micro-crèche

Tous les éléments considérés comme importants par le référent technique doivent absolument apparaître sur un protocole. Par exemple, si au sein de la micro-crèche certains produits d’entretien sont fait-maison pour des raisons de risque d’allergie ou des raisons écologiques et bien les recettes de ces produits doivent nécessairement apparaître sur l’un des protocoles instaurés, afin de pouvoir une nouvelle fois s’y référer au besoin. 

protocole d'hygiène

Les types de protocoles

Tu l’as sans doute compris mais des protocoles il y en existe autant que ce qu’il existe de micro-crèches implantées… bon ok peut-être pas autant, mais tu vois où je veux en venir. Je ne vais pas pouvoir tout te lister, d’autant que je pense qu’il est relativement important que tu fasses confiance à ton référent technique et que tu lui laisses prendre la place qu’il mérite au sein de la structure. Toutefois parce que je sais que quand on se lance on aime avoir des pistes, voici un petit aperçu : 

Les protocoles de soin

Ce dossier-là peut contenir :

  • la mise en place d’un PAI (protocole d’accueil individuel)
  • l’administration de paracétamol
  • la prise de température
  • le change
  • le soin des yeux 

Les protocoles d’hygiène

Ce dossier-là peut contenir la liste des maladies à éviction, mais également  la liste de maladies infantiles courantes, en détaillant pour chacune d’entres-elles :

  • les signes particuliers
  • la contagiosité
  • la période d’incubation 

Tu peux t’inspirer de ce genre de fiches qui est assez sympa !

Le protocole d’urgence

Il s’agit généralement d’une fiche sur une feuille A4 qui va contenir les principales indications à donner si une professionnelle doit contacter les urgences.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  J’ai vendu mes micro-crèches

Tu peux t’inspirer de ce genre de fiche :

un modèle de protocole d’urgence

D’autres types de protocoles

Ensuite, en fonction de tes besoins, tu vas devoir mettre en place d’autres types de protocoles. Par exemple, un protocole en cas de sorties extérieures, ou encore un protocole pour la venue des intervenants. 

Il existe également des protocoles obligatoires à mettre en place :

Je suis tout à fait consciente que tout ceci peut faire peur, car ça représente encore une tonne de travail à réaliser. Je te le répète encore une fois : DELEGUE ce que tu peux déléguer. Que ce soit à ta référente technique, au référent santé et accueil inclusif, surtout ne te gène pas ! Et si cette tâche t’incombe, démarre petit à petit à lister les protocoles qui te sembles prioritaires. Et fais-en quelques un tous les jours, tu avanceras petit à petit mais tu avanceras et c’est le principal !

Et toi, as-tu instauré des protocoles supplémentaires dans ta micro-crèche qui pourraient être utiles à d’autres lectrices du blog ? N’hésite pas à les partager en commentaire.

De mon côté, j’espère avoir pu te renseigner au mieux sur ces différents protocoles et sur ce qu’ils impliquent au quotidien dans la structure. Si certains points ne sont pas clairs selon toi, bien entendu tu peux toujours m’en faire part en commentaire, je t’y répondrais au plus vite 🙂