Ha ce fameux local, celui que tu cherches désespérément pour ta micro-crèche, mais que tu peines à trouver !

C’est vrai qu’il y a beaucoup de points à connaître avant que ce local soit validé par le médecin PMI de ton secteur.

Pour t’aider, je t’ai préparé une liste de 4 points à connaitre par coeur !!

1. La composition des pièces de ta micro-crèche

pièces d'une micro-crèche

Que tu trouves un local déjà aménagé ou complètement vide, une chose est sûre, il y aura des travaux à prévoir !

Il est rare de trouver un local tout prêt, aux normes et qui correspond en tous points au besoin d’une micro-crèche.

Je te donne ici toutes les pièces que doivent composer ton local :

  • une salle d’activité
  • 2 dortoirs : un pour les bébés, un pour les plus grands
  • une salle de change : elle peut être fermée ou ouverte dans la salle d’activité
  • un bureau, pour recevoir les familles ou l’équipe
  • une buanderie
  • une réserve
  • une cuisine, avec une biberonnerie. Selon la superficie, elle peut également contenir l’espace repos du personnel.

2. L’espace extérieur

Il n’est pas obligatoire dans tous les départements, mais il reste quand même énormément recommandé.

jardin d'une micro-crèche

Avec l’expérience, je me suis rendue compte qu’un espace extérieur est tellement important !

Franchement, passer toute la journée dans la même pièce, c’est difficile. Et cela aussi bien pour les enfants que pour l’équipe.

On a tous besoin de prendre un peu l’air, de se défouler et le jardin est l’espace idéal pour cela 😊

De la pelouse (artificielle ou non), des vélos, ballons, cerceaux, un coin pour stocker tout ça, un espace ombragé et c’est parti !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Zoom sur la DDPP

3. La double utilisation du dortoir

Dans le même élan que le point précédent et histoire de ne pas passer 10 heures d’affilée dans la même pièce, tu peux te servir d’un dortoir comme salle d’activité secondaire.

Dans le dortoir des bébés, cela n’est pas possible avec tous les berceaux. Par contre, dans celui des plus grands, tu peux tout à fait donner à cette pièce 2 fonctions différentes !

Il suffit tout simplement d’empiler les lits barquettes ou les matelas et hop ! Ta seconde salle est prête !!

Ce fonctionnement est utile dans plusieurs cas de figure :

  • si ton équipe propose des activités différentes en fonction des âges des enfants
  • pour séparer un grand groupe d’enfants
  • pour proposer des activités dans un espace plus petit que la salle d’activité. Par exemple, le déchirage de papier sera plus simple à ranger dans un lieu plus petit.

4. Ne néglige pas la sécurité !

enfant pompier

Je t’en ai déjà parlé dans cet article, alors il est inutile de détailler à nouveau tous les points de sécurité.

Néanmoins, avant toute chose, il est primordial que tu te renseignes vraiment sur ces points afin que la sécurité de ta micro-crèche soit assurée.

Extincteurs, électricité, protège coins … rien ne doit être laissé au hasard !

Tu l’as bien compris, il y a tellement de points à prendre en compte dans la recherche de ton local, puis dans son aménagement.

J’ai essayé de te donner ici plusieurs astuces, mais il y en a tellement d’autres …

Si jamais tu es en train de chercher un local et que tu as du mal à franchir cette étape, j’ai créé une formation spécialement sur le sujet.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Instagram

Il s’agit de 12 vidéos regroupées en 3 modules et je t’explique dans les moindres étapes tout ce que tu dois savoir pour trouver le local idéal, de la règlementation en passant par la recherche, sans oublier le rendez-vous avec la mairie et la PMI ainsi que la signature du bail !

Tu trouveras toutes les informations complémentaires en cliquant sur l’image !

trouver local micro crèche

Si tu as d’autres questions à ce sujet, n’hésite pas à me les poser dans les commentaires 😛