Acheter ou louer le local… telle est la question que l’on se pose dès lors que l’on souhaite ouvrir une micro-crèche. On hésite souvent sur le choix du local car monter une micro-crèche ce n’est pas de tout repos. C’est souvent une histoire de quelques mois voire parfois de plusieurs années. La première chose à faire est donc de choisir vers quel projet on se dirige et pour cela je t’ai concocté cet article afin de t’aider à prendre la bonne décision pour toi et ta structure. 

Un choix personnel à prendre en fonction de TA situation

Et oui, ça peut paraître basique mais c’est pourtant le cas. Tu ne feras pas de bêtises si tu préfères éviter d’acheter tout comme tu ne feras pas forcément un bon investissement si tu fonces sans réfléchir. 

Le fait d’acheter c’est un plus mais il faut bien comprendre que ça prend souvent du temps, que les démarches sont encore plus longues que pour une location. Puis, peut-être que finalement la question ne va même pas se poser pour toi et que tu vas faire en fonction de ce que tu trouves pendant tes recherches. Si tu ne trouves aucun local dans ta zone de prédilection à l’achat mais seulement en location, la question ne se pose même pas et vice versa. 

Pour ma part, j’étais très frileuse pour un premier achat, j’ai donc commencé par louer ma première structure afin de voir où me mener mon activité, si j’étais vraiment faite pour ça. Je ne regrette pas d’avoir pris ce temps en location. Il m’a permis de me rassurer, de me laisser le temps nécessaire pour me faire confiance et investir plus tard.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment gérer le planning des enfants, le planning des employés ?

Je ne saurais donc pas te dire ce qui est mieux que l’autre, de mon côté je trouve qu’il y a du positif et du négatif dans les deux positionnements.

Les avantages et inconvénients de la location*

Avantages de la locationInconvénients de la location
Liberté de mobilité, tu peux quitter ton local quand tu le souhaites, sous réserve que le préavis soit respecté.Tu es amenée à subir une hausse du prix des loyers au fil des années. Hausse qui se calcule par rapport à l’indice du coût de la construction ou à l’indice de référence des loyers.

L’espace loué peut être déjà aménagé, tu as donc potentiellement peu de travaux à réaliser.
Dans certaines régions, l’offre locative est très limitée. Tu peux donc mettre un petit moment avant de trouver ta perle rare.
Le règlement du loyer compte dans les frais généraux, tu as donc moins cette impression de gaspiller ton argent que lors de location perso. Les frais sont nombreux, en plus du loyer, le versement d’un dépôt de garantie et parfois d’une caution bancaire sont souvent de la partie. Ces coûts importants peuvent être difficiles à assumer en début d’activité.
Le bailleur peut à tout moment demander la résiliation du bail et donc te mettre gentiment à la porte de ce local que tu aimes tant.

* Liste non exhaustive. 

Les avantages et inconvénients de l’achat**

Avantages de l’achatInconvénients de l’achat
Tu ne verses plus de loyer chaque mois à un propriétaire et dès la fin de ton emprunt bancaire tu n’as plus aucune mensualité à devoir à la banque.L’investissement financier à fournir dès le début est très important. Il faut bien avoir à l’esprit que les fonds nécessaires à l’achat de ce local sont autant de fonds qui ne te serviront pas dans le développement de la micro-crèche.

Tes mensualités restent constantes pendant toute la durée de ton emprunt, sous réserve que tu choisisses un prêt à taux fixe. 
Une fois installée, tu auras bien moins de mobilité. On est souvent plus frileux à l’idée de quitter un local où on a beaucoup investi financièrement qu’un local en location.
Tu peux adapter tes mensualités à l’évolution de tes revenus professionnels et donc augmenter ces dernières afin de diminuer la durée de ton prêt. Il est difficile d’avoir une idée précise du développement que va connaître ton activité dans les années à venir. Or, si ton entreprise connaît une forte croissance, peut-être que ton local ne sera plus adapté à tes besoins.
Tu te constitues un patrimoine immobilier.La valeur de ton patrimoine peut considérablement varier selon des critères complètement indépendants de ta volonté : crise financière, évolution des taux…

** Liste non exhaustive. 

micro-crèche avec enfant et équipe

Les réglementations du local de ta micro-crèche

Achat ou location, dans les deux cas il y a des réglementations à respecter. Notamment le fait que ton local soit soumis à la validation de la mairie mais aussi de la PMI

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les guides et documents utiles en micro-crèche

Autre chose, peu importe ton choix, tu dois prévoir dans ton local des espaces spécifiques  comme :

  • Une zone d’entrée dans laquelle tu dois pouvoir installer une chaise au minimum
  • Une salle de change
  • Un espace de sommeil
  • Une biberonnerie (ainsi qu’un espace propice à l’allaitement maternel)
  • Un espace nécessaire pour la direction ainsi que pour faire les réunions d’équipe, les entretiens annuels, les ateliers d’analyse de pratiques…
  • Un espace de rangement pour les poussettes et matériel de transports d’enfants
  • Un espace de rangement pour stocker les denrées alimentaires et la lingerie.
  • Un accès extérieur si possible, clôturé, muni de portes ayant une fermeture que les enfants ne peuvent manipuler, avec une partie ombragée pour les jours de fortes chaleurs

→ Attention selon l‘arrêté du 31 août 2021, toutes les structures devront avoir une entrée équipée d’un dispositif de contrôle d’accès (digicode, visiophone…) au plus tard le 01 septembre 2026. 

À savoir également que le local doit avoir une hauteur sous plafond au moins égale à 220 cm et ce peu importe qu’il soit acheté ou locatif. La taille du local est d’ailleurs assez importante, en moyenne on compte 7m2 par place au sein de la structure et 5,5m2 pour les zones qui sont très densément peuplées. C’est un paramètre important à prendre en considération aussi. Rien ne sert donc de se déplacer pour visiter un local (à l’achat ou à la location) si déjà il ne respecte pas ces réglementations de superficie. 

Finalement ce que tu dois retenir de tout ça c’est qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire. C’est à toi et toi seule que revient cette décision. Alors, fais comme tu le sens, le plus important reste finalement de faire les choses avec le cœur et de donner de ta personne pour que ça marche. Achat ou location, peu importe, l’essentiel est que tu te fasses plaisir au sein de ta micro-crèche et qu’elle soit à ton image. Acheter ne fera pas de ta structure quelque chose de plus stable et louer ne fera pas de ta structure quelque chose d’éphémère. Seul ton travail et ta motivation feront le succès de ta micro-crèche.

Si tu as des questions suite à cet article, tu peux toujours me les poser en commentaire, je t’y répondrais au plus vite. Je t’invite également à t’offrir ma formation Trouver le local idéal si ce n’est toujours pas clair pour toi, elle te permettra entre autres de signer ton local validé par la PMI en moins de 6 mois : rapidité et efficacité 😉