Le planning type côté salarié

par | Oct 15, 2023 | Je monte ma micro-crèche | 0 commentaires

Il est difficile de parler de planning type en micro-crèche surtout pour une salariée. Toutefois, je vais aujourd’hui essayer de te parler de ce que moi je connais, de ce que j’ai déjà vu ou de ce que j’ai déjà pu faire dans mes propres structures. Sachant bien sûr que chaque personne est unique et que ce qui convient à une personne ne conviendra pas forcément à une autre. C’est ton rôle en tant que gestionnaire de proposer des plannings justes pour toute ton équipe en essayant d’aller dans le sens de chacune. Mais bon… sachant que le planning des salariées est toujours calé en fonction de la journée type de l’enfant mais aussi de l’entretien du local, du linge ainsi que de la préparation des repas / en-cas, il faut parfois savoir faire des choix pour le bien-être des enfants et de la structure. Je t’explique tout ça 🤓

Répartir les employées selon les tâches à faire

C’est en quelque sorte le b.a.ba de toute gestionnaire qui doit faire des plannings. Ici tu vas devoir faire une répartition commune des tâches de sorte que ce ne soit pas toujours les mêmes personnes qui soient d’astreinte ouverte et fermeture de la crèche et que ce ne soient pas toujours les mêmes qui commencent tard ou finissent tôt. Avec l’envie de faire un planning équitable pour toute ton équipe, ça te donne déjà un premier aperçu de l’ampleur de la tâche qu’est celle de composer les plannings. Si tu veux que tout le monde fasse un nombre d’heure équivalent, avec des jours ou demi-jour off équivalents, avec des ouvertures et fermetures équivalentes… eh bien le tableau se dessine presque tout seul 😂 

Après, libre à toi de choisir d’élaborer des plannings fixes ou tournants. L’avantage d’un planning fixe c’est qu’il est assez simple à retenir. Ta professionnelle sait que le lundi elle travaille de telle heure à telle heure et que le mercredi après-midi elle ne travaille pas, c’est un plus pour prendre des rendez-vous médicaux par exemple ou encore se rendre au sport. Toutefois, l’inconvénient c’est que peut-être tu ne pourras pas être aussi juste que ce que tu l’aimerais par rapport à toute ton équipe 🫠. L’avantage d’un planning tournant c’est que tu peux te baser sur la réalité de tes professionnelles, presque à l’instant T, tu auras plus de justesse mais il est possible que ton planning soit difficile à mémoriser et qu’il y ai des loupés. Tes professionnelles ne sont pas infaillibles et vérifier son planning d’une semaine à l’autre ça demande un peu d’apprentissage. Pour ma part je préfère la première solution mais libre à toi de choisir la seconde, plus flexible 👍. 

Généralement dans un planning, les horaires sont différents chaque jour, afin que sur une semaine il y ait un certain équilibre entre les salariées. C’est nécessaire pour conserver une belle unité dans l’équipe et que cette dernière reste soudée. S’il n’y a pas de rivalité et que tout le monde est logé à la même enseigne, c’est gage de pérennité dans la structure 🥰. 

Le planning selon l’organisation

L’autre vision du planning se fait au niveau de l’organisation journalière. Ce qui fait que tes professionnelles savent chaque jour leurs horaires de travail et, sur ces horaires elles connaissent d’avance l’organisation de leur journée. Une journée adaptée au quotidien et surtout en fonction des enfants 🙏.

Par exemple, la personne qui ouvre la crèche ce jour sera aussi responsable de la réception des repas. La seconde personne à mettre un pied dans la structure s’occupera de la première activité,la troisième de la sieste et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils faillent fermer la structure. Je t’invite aussi à garder une équité à ce niveau-là de sorte que ce ne soit pas toujours les mêmes qui s’occupent de la sieste, des repas, des transmissions, des changes et ainsi de suite 🙂. C’est pour cela que ton planning doit être pensé aux petits oignons. Chacune de tes professionnelles doit se sentir valorisée quotidiennement et doit avoir un juste équilibre entre les tâches les plus sympathiques et les tâches obligatoires mais qui ne procurent pas toujours une grande dose de plaisir 😅 😤

C’est en ayant cela en tête que le planning sera juste et harmonieux et que tes professionnelles auront un planning type. Elles sauront que quand elles commencent à telle heure elles doivent exécuter X tâches dans un ordre précis. De quoi instaurer une routine saine qui fera en sorte que la structure tourne comme sur des roulettes 😉

As-tu des conseils pour le planning type ? Sur quels autres leviers joues-tu hormis les tâches et l’organisation ? Raconte moi tout ça en commentaire, j’ai hâte de découvrir le fonctionnement de ta structure 🙂 👇

Cet article pourrait te plaire :   Le logo de la micro-crèche

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *